Deuxièmes en piste le vendredi et donc contraints de balayer la gravette présente en surface pour les suivants, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia parvenaient à limiter les dégâts en concluant la première journée en septième position, à seulement 12’’9 du podium.

Hélas, la mauvaise nuit passée après avoir été malade, obligeait Sébastien à revoir ses ambitions le samedi, mais il n’en faisait pas moins preuve de beaucoup d’abnégation pour lutter contre l’épuisement et se hisser en cinquième position, au contact du quatrième.

Plus reposé ce dimanche, il se relançait dans la bataille avec la même ténacité mais devait s’incliner de 2’’7 pour le gain de la quatrième place. Les points marqués à cette occasion, assortis aux deux également glanés dans la Power Stage à la faveur d’un 4e temps, lui valent de pointer toujours deuxième du championnat et de rester en lice pour un septième titre mondial consécutif.

« C’était un week-end compliqué pour nous, je ne cache pas que j’avais d’autres ambitions au départ », commente Seb. « J’ai tout donné comme habitude, et c’est sûr que ma journée de samedi où j’étais vraiment à court d’énergie n’a pas aidé, mais même aujourd’hui où j’allais mieux, je ne suis hélas pas parvenu à faire mieux. »