Ott Tänak sera le 2ème pilote de l’équipe

C’était la grande interrogation depuis quelques semaines, en fait depuis l’annonce du retrait de VW du WRC: où Sébastien Ogier allait-il aller alors que les deux autres équipes a priori les plus fortes, à savoir Citroën et Hyundai, avaient déjà annoncé leur composition pour 2017? Après son essai de la Yaris WRC « développée » par l’équipe de Tommi Mäkinen dont on entend que des échos inquiétants, il semblait clair que le Français n’irait pas chez Toyota. Ces derniers jours, une ouverture semblait quand même encore possible chez Citroën. Mais le quadruple champion du monde n’aurait pas pu commencer la saison au Monte-Carlo, Citroën ne pouvant pas construire suffisamment de C3 WRC 2017 si tôt dans l’année. Ogier aurait donc difficilement pu briguer un autre titre mondial.

WRC Wales Rally GB, Chester 27-30 10 2016Cette fois, le suspense est terminé. M-Sport vient d’annoncer l’accord conclu avec Sébastien Ogier. Après quelques années difficiles suite au retrait officiel de Ford du WRC, on va cette fois pouvoir avoir une idée claire du potentiel de la Fiesta WRC développées comme les précédentes sous la houlette de Christian Loriaux. Celui-ci ne peut malheureusement pas fêter la nouvelle comme il l’aimerait car, malade, il est alité et ne peut presque plus parler. Mais il est évidemment enchanté et super excité à l’idée de faire rouler l’année prochaine le meilleur pilote de rallye actuel.

La Fiesta WRC 2017 est en tout cas très impressionnante sur le plan aérodynamique.

La Fiesta WRC 2017 est en tout cas très impressionnante sur le plan aérodynamique.

« Il y aura beaucoup de changement dans le paysage du rallye mondial en 2017 et je suis heureux de pouvoir y participer, » commente Sébastien Ogier. « Il ne reste pas beaucoup de temps avant le Monte-Carlo et nous n’aurons donc pas beaucoup roulé dans la Fiesta avant ce premier rendez-vous mais nous allons faire le maximum pour être prêts. Nous savons que ce sera un gros challenge mais il est réjouissant de voir à quel point Malcolm Wilson et son équipe ont faim de succès. Je me réjouis de travailler avec M-Sport et nous allons certainement nous battre pour ramener l’équipe sur la plus haute marche du podium. »

La deuxième Fiesta WRC 2017 officielle sera confiée comme il le mérite à Ott Tänak, qui a largement participé au développement de la voiture. L’Estonien sera secondé par un nouveau copilote, Martin Järveoja.

Même si le défi paraît très relevé, Sébastien Ogier peut rêver d'un 5ème titre mondial. (photo Jo Lillini)

Même si le défi paraît très relevé, Sébastien Ogier peut rêver d’un 5ème titre mondial. (photo Jo Lillini)

Avec un tel duo, M-Sport (et Ford malheureusement malgré lui) peut nourrir de grandes ambitions pour le prochain championnat du monde. Sébastien Ogier permettra-t-il à l’équipe de Malcolm Wilson de renouveler l’exploit d’imposer une nouvelle voiture dès sa première sortie en Mondial?