Cela faisait longtemps que l’on avait plus vu Vincent Verschueren et Gert Broekaert aussi radieux qu’à l’arrivée de ce 43ème Sezoens Rally. Après un final à suspense, au cours duquel la limite était parfois dépassée sous le si particulier « maaskiezel », le duo de GoDrive a obtenu la deuxième place, la première des pilotes Skoda. Une excellente performance qui vient à point nommé après une série de débâcles lors des manches précédentes de cette saison.

Après la première boucle de cinq spéciales, Vincent Verschueren était quatrième, à 28″7 du leader Kris Princen. « Je suis satisfait. Nous sommes en lutte avec les autres pilotes Skoda, Adrian Fernémont et Sébastien Bedoret. Nous nous attendions à ce que les Polo soient plus rapides », déclarait Vincent, qui s’était rendu coupable d’un tout droit lors d’un freinage à Gerdingen.

« Lors des premières spéciales, j’ai perdu un peu de temps aussi car nous avions opté pour le « 21 » de Michelin. Il s’agit d’un pneu dur et sous les arbres l’asphalte était encore humide. J’étais peut-être un peu trop prudent. A Gerdingen, alors que j’étais proche de réaliser un excellent chrono, nous avons raté un point de freinage. J’étais convaincu que nous pouvions encore gagner du temps car je n’avais pas l’impression de réellement retarder mes freinages. La voiture n’était pas assez stable. »  

À partir de la deuxième boucle, les choses se sont mieux déroulées. Avec d’autres amortisseurs, la Skoda Fabia R5 de GoDrive a entamé sa marche en avant. Profitant de la crevaison de Cédric Cherain, Vincent se hissait à la troisième place. « Ça va vraiment vite », expliquait Gert Broekaert. « Le niveau du BRC augmente chaque année. Nous sommes vraiment à la limite. Plus vite nous ne pourrions pas. Dommage que nous ayons à nouveau commis une erreur dans Gerdingen. Pour le dernier tour nous entendons bien donner du fil à retordre à Sébastien Bedoret! »

Avec trois meilleurs temps, ses premiers cette saison, Vincent Verschueren parvenait à se hisser à la place de dauphin lors de la dernière boucle, la première des pilotes Skoda.  « C’est excellent pour le moral car il y a longtemps que nous n’avions pas connu une course sans malchance. Nous nous sommes vraiment bien battus pour y arriver aujourd’hui. Nous sommes de retour aux avant-postes. Nous fleuretions avec la limite toute la journée. Comment ai-je pu déborder Bedoret ? En écrasant la pédale de gaz sur les portions de terre ! Je ne pense pas que nous aurions pu être plus rapide à Gerdingen … »

Après cette belle deuxième place lors d’un Sezoens Rally des plus intenses, GoDrive se prépare maintenant pour son rallye à domicile, le Renties Ypres Rally, fin juin dans le Westhoek.

Source: Com