Cinquième manche du Belgian Rally Championship, le Sezoensrally peut se targuer de présenter cette année encore un joli plateau. Avec les concurrents du Rally Criterium et la désormais très populaire annexe Regularity, ce sont au total pas moins de 146 équipages qui en découdront ce week-end dans la région de Bocholt, dont quasiment tous les ténors du rallye belge.

Parcours renouvelé
Pour la 41e édition de la classique du Nord du Limbourg, son organisateur, le RT Moustache, a de nouveau sérieusement remanié son parcours. La spéciale de Gerdingen se disputera ainsi en sens inverse. Et une toute nouvelle spéciale a été créée à Peer. Une spéciale difficile selon Kris Princen, qui portera ce samedi le n°1: « Au début de ma carrière, j’ai roulé sur une spéciale tracée à Peer. Pendant les reconnaissances, j’ai reconnu certains passages. C’est une spéciale difficile avec de nombreux changements de rythme et quelques portions sur terre très rapides, où il faut être en confiance afin de freiner le plus tard possible. »

(c) Photo Timothy David

Duel Princen – Verschueren

Kevin Abbring, vainqueur du Rallye de Wallonie, ne sera pas de la partie avec sa Peugeot 208 T16. Le Néerlandais disputera l’épreuve du TCR Benelux à Zandvoort. A Bocholt, le duel attendu opposera Vincent Verschueren, leader du BRC, et Kris Princen, le vainqueur du Rally van Haspengouw. Princen doit engranger un bon résultat ce samedi. « En fait, tout reste possible au championnat. La seule chose, c’est que je n’ai plus de joker alors que Verschueren peut encore se permettre de se rater sur un rallye. Mais j’ai soif de victoire. Suivre le Rallye de Wallonie en spectateur, ce n’était pas très agréable même si c’était mon anniversaire », sourit Princen, qui avait devancé Verschueren l’an dernier après une sortie de ce dernier en fin d’épreuve.

(c) Photo Timothy David

Au-delà des deux favoris, l’épreuve accueillera aussi divers outsiders. Comme Benoît Allart, étonnant vainqueur du Spa Rally, et Polle Geusens, qui a annoncé vouloir se mêler aux meilleurs sur son épreuve à domicile. Disposant cette année d’une Ford Fiesta R5, Polle Geusens se montre chaque année très performant à Bocholt. Reste à voir s’il pourra revendiquer une place sur le podium.

(c) Photo Quentin Carpentier

Ce podium, Stephen Wright l’a déjà gravi au Sezoensrally. Grâce à son copilote Eddy Smeets, Stephen est devenu un habitué de l’épreuve. Le jeune Irlandais, qui sera au départ pour la troisième année de rang, a prouvé l’an dernier qu’il est à l’aise sur la terre. Bert Cornelis, qui arbore cette année le numéro 5 en BRC, peut également revendiquer une place sur le podium avec sa DS 3 R5 ex-Verschueren. A Tielt, Cornelis était d’ailleurs bien parti pour s’offrir un podium quand la mécanique l’a laissé tomber.

Le Sezoensrally accueillera également la Skoda Fabia R5 soutenue par Skoda Belgique, une monture qui fera ses débuts en BRC à Bocholt. Lorsque Freddy Loix a annoncé sa retraite, Skoda Belgique a choisi d’initier un nouveau projet. L’importateur désirait lancer un jeune et lui donner la chance de progresser au volant d’une Fabia R5 avec Freddy Loix dans le rôle du coach. Achiel Boxoen a eu le privilège de devenir ainsi le protégé de Freddy Loix. Et ce week-end, il fera ses débuts en BRC sur la Skoda Fabia R5.

(c) Photo Jordan Dozin

Spectacle à tous les niveaux

Au-delà de toutes ces R5, l’épreuve accueillera aussi d’autres 4×4 performantes, comme les Lancer de Jonas Langenakens, Jimmy D’hondt et Martin van Iersel. Sans oublier évidemment les BMW de la M Cup, emmenées par le champion en titre, Franky Boulat. Il affrontera le Néerlandais Wim Muilwijk, mais aussi Patrick Diels et Bert Truyens. Show assuré!  Johan Dekens présentera aussi à Bocholt sa nouvelle Porsche 997 GT3. Robby Moers et Darrel Taylor seront aussi au volant de Porsche.

Au niveau des tractions avant, le Néerlandais Michiel Becx sera de retour sur une DS 3 R3T. Une belle référence pour les acteurs du Junior BRC. Et n’oublions évidemment pas Phil Nijs (70 ans), qui sera de la partie sur une Subaru Impreza avec à sa droite son fils Danny.

Le suspense et le spectacle seront donc une nouvelle fois de la partie lors de cette cinquième manche du Belgian Rally Championship.