C’est de la même manière que DRM Motorsport a conclu sa campagne 2018 comme elle l’avait débutée: sur les chapeaux de roue. Avec pas moins de cinq voitures alignées sur le Circuit de Zolder dans le cadre du Zolder Fun Festival, la formation dirigée par Matthieu de Robiano n’a pas chômé. Avec au bout du compte de très beaux résultats dans la pinède limbourgeoise.


Le contingent le plus important se trouvait évidemment en European VW Fun Cup avec pas moins de quatre Monoplaces Evo3 inscrites. Domptée par son équipage de choc composé d’Amaury Richard, Cédric Bollen, Guillaume Mondron et Edouard Mondron, la #2 aux couleurs de « DRM – Autographe » a terminé à la troisième place absolue et à seulement dix petites secondes de la victoire ! « Nous aurions même pu finir à la 2ème place », indique Edouard Mondron. « J’ai commis une petite faute en coupant le moteur… alors que je voulais faire des appels de phare ! Mea culpa ! Après, Mathieu Detry a brillamment défendu sa position et il a été impossible de le repasser à la régulière. Soit, même si nous échouons au pied du Top 3 au championnat, je suis très heureux du niveau de performance montré par notre équipage. Nous avons prouvé que DRM était dans le match avec deux victoires, trois si on compte la pénalité sévère de Dijon. »

On retrouve à la 14ème place un équipage qui n’est pas passé inaperçu. Engagé sous la bannière « BIKC by DRM », la #78 était confiée à Jean-Luc Heymans ainsi qu’aux trois nouveaux champions du Belgian Indoor Karting Championship que sont Paul Theysgens, Arnaud Teuwen et Kris Cools. Réalisant une course parfaite, le quatuor se faisait remarquer en réalisant des chronos de premier ordre, notamment dans le fief de Paul et Arnaud qui disputaient leur toute première course en sport automobile à Zolder. Joli !

Avec un Nico Verdonck égal à lui-même et un Rodrigue Gillion qui progresse à pas de géant, la #299 visait clairement le Top 5 au classement général dans les faubourgs de Hasselt. Perdant d’abord deux tours suite à une tulipe de cardan sortie de son emplacement, l’équipage belgo-brésilien s’employait à une véritable remontada pour finir à une très honorable 15ème place. De quoi ravir un Rodrigue aux anges qui a vécu une des plus belles courses de sa vie. « Nous ne sommes ‘que’ 15èmes mais nous nous sommes battus pour aller chercher cette position », sourit Rodrigue Gillion. « Pour ma part, j’étais très content de ma performance. Nico a joué son rôle de coach à la perfection et j’ai pu figurer parmi les dix pilotes les plus rapides en piste pendant mon relais nocturne. Après Mettet, j’ai vécu une nouvelle expérience positive en VW Fun Cup. J’ai hâte de revenir en 2019 où je vise notamment une participation aux 25 Heures de Spa-Francorchamps. »

Avec sa célèbre livrée aux couleurs de la ‘Martin Family’, la présence de la #399 en a fait plaisir à plus d’un. Christian, Julien et Antoine Lefort en ont fait bon usage pour réaliser un parcours solide et terminer à la 19ème place finale. Mais qu’on se le dise, cette autre famille au nom bien connu dans le sport automobile belge s’est bien amusée à Zolder et on devrait la revoir très bientôt en VW Fun Cup.

Last but not least, DRM Motorsport a défendu jusqu’au bout ses chances de titre en Hundred Series by BGDC dans la Classe F et la Division 2 avec sa Peugeot 308 Cup. Exceptionnellement renforcés par Frédéric Caprasse, Matthieu de Robiano et Pierre Dupont ont réalisé un sans-faute en s’adjugeant une victoire autoritaire après avoir mené toute la course. Une performance insuffisante pour décrocher le titre mais qui permet à l’équipe bruxelloise d’être vaincue avec les honneurs. « Avec trois victoires en Division 2 et quatre en Classe F, nous pouvons être très satisfaits », commente Pierre Dupont. « Nous avons joué de malchance et commis quelques fautes qui nous ont coûté des points. Mais pour sa première saison en BGDC, je suis ravi des prestations de DRM Motorsport qui a bien grandi. C’est un très beau titre de vice-champion. Merci à toute l’équipe ainsi qu’à Matthieu, Fred mais aussi Gilles Smits qui m’ont bien épaulé en 2018 »

Pas question de trêve hivernale pour DRM Motorsport qui prépare déjà 2019 et fera part de ses plans très bientôt. See you soon !

Source: Com