Le compte à rebours a débuté pour le Royal Automobile Club de Spa, organisateur de Spa Euro Race. Et c’est un millésime de qualité qui attend les fans et les observateurs, avec parmi les compétitions qui se produiront sur le plus beau circuit du monde le premier week-end de juin deux des coupes de marque les plus courues d’Europe : la Peugeot 308 Racing Cup et la Lotus Cup Europe ! Point commun entre les deux disciplines : un pilote belge a les moyens de briller à domicile. En l’occurrence Fred Caprasse dans le clan des lionnes, et John Rasse pour ce qui est de la marque créée par Colin Chapman. 

Après son traditionnel coup d’envoi dans le cadre des Coupes de Pâques de Nogaro, la Peugeot 308 Racing Cup vivra son deuxième rendez-vous de la saison dans les Ardennes belges. Et pour Fred Caprasse, excellent 3e des Legend Boucles à Bastogne – autre épreuve orchestrée par Pierre Delettre et ses troupes – en début d’année, la stratégie à adopter est on ne peut plus simple : l’attaque à outrance !

« Je vais en effet aborder Francorchamps le couteau entre les dents, car des ennuis techniques ont eu pour conséquence que je suis passé à côté du rendez-vous de Nogaro, annonce le pilote de Tenneville, près de Bastogne. Je n’ai donc plus le choix ! Pour espérer jouer un rôle en vue au championnat, il me faut engranger de gros points. Maintenant, la course reste la course, et dans une compétition sprint comme la 308 Racing Cup, on sait que tout peut arriver. Le meilleur comme le nettement moins bon… »

Il n’empêche, à une semaine du début des essais sur le toboggan spadois, Fred Caprasse est plutôt optimiste… « Je connais de mieux en mieux la voiture, et les essais que j’ai récemment menés à Spa m’ont permis de déterminer un set-up prometteur, poursuit le pilote JSB Compétition. Je pense même que je peux encore aller plus loin dans la mise au point de l’auto. Maintenant, si la pluie est de la partie, ce sera encore mieux pour moi. Ma connaissance de la piste, doublée d’une aisance certaine lorsque les conditions deviennent difficiles, pourraient plaider en ma faveur… »

Chasse à l’Evora pour Rasse

Autre coupe monotype axée sur le sprint : la Lotus Cup Europe. Autre pilote belge qui a bon espoir de briller à domicile : John Rasse. C’est au volant d’une Exige V6 Cup que le Bruxellois, ex-champion de la discipline, se produit, un bolide engagé par l’équipe belge Racing Team Thierry Verhiest. Et en ce début de saison, la lutte contre les Evora GT4 fait rage. Podium au classement général à Hockenheim, double podium au Paul Ricard, quadruple victoire en catégorie V6 Cup, John Rasse se réjouit d’en découdre à l’occasion du troisième rendez-vous de la saison. 

« Ce que j’aime dans une compétition telle que la Lotus Cup Europe, c’est l’équité sportive, la possibilité de se battre contre des concurrents qui disposent d’un matériel identique, explique le pilote de la #142. Les Evora GT4 sont présentes depuis un certain temps, propulsées par un 4 litres Cosworth V6, alors que les Exige V6 Cup disposent d’un 3,5 litres compressé. Ces dernières années, les GT4, plus lourdes, étaient quelque peu désavantagées, mais pour 2018, le règlement a évolué, et les teams qui engagent ces Evora ont clairement trouvé comment exploiter au mieux leurs bolides. Il faut savoir que le rapport poids-puissance est le même que pour les Exige V6 Cup, et que les courses qui ont déjà eu lieu cette année se sont disputées par des températures élevées, ce qui désavantageait nos mécaniques compressées. Ce qui ne m’a tout de même pas empêché de signer le meilleur tour en course au Paul Ricard. Même s’il était impossible de prendre le meilleur sur le Hongrois Bence Balogh à la régulière. »

A Spa, John Rasse a l’intention de tout mettre en œuvre pour offrir une première victoire au scratch à une Exige Cup V6… « Je le sens bien, et je pense que je connais mieux le circuit de Francorchamps que Balogh, poursuit Rasse. Cela dit, tout mettre en œuvre pour prendre le meilleur sur un adversaire, c’est ça qui me passionne en sport auto. Le peloton de la Lotus Cup Europe est riche de 30 à 45 voitures selon les épreuves, et le show est total. Honnêtement, je me réjouis d’être au départ de Spa Euro Race… »

La Peugeot 308 Racing Cup et la Lotus Cup Europe en découdront à deux reprises sur une durée de 30 minutes durant le week-end. Les lionnes s’affronteront le samedi entre 15h20 et 15h50, et le dimanche entre 12h35 et 13h05, tandis que les Lotus croiseront le fer le samedi de 13h05 à 13h35 et le dimanche de 9h40 et 10h10.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site www.racspa.be, ainsi que les réseaux sociaux FacebookTwitter and Instagram.