Avec l’annonce de la venue d’Andreas Mikkelsen en qualité de Guest Star du Spa Rally 2020, l’impatience ne fait que croître dans les rangs des fans de rallye ! La cerise que DG Sport vient de déposer sur le gâteau de la deuxième manche du Belgian Rally Championship ne manquera certainement pas de faire converger la foule des grands jours vers Spa le week-end des 14 et 15 mars…

Une chose est sûre : sur les spéciales du Spa Rally 2020, le Norvégien, triple vainqueur en WRC, ne va pas s’offrir une balade de santé ! Ce n’est en effet pas un hasard si la compétition nationale belge a pour réputation d’être l’un des meilleurs championnats à l’échelle continentale. Et deux petites semaines après le Rally van Haspengouw, l’heure de la revanche a déjà sonné pour certains. Si Ghislain de Mévius (Skoda) a signé une première victoire convaincante du côté de Landen, Kris Princen (Citroën) et Adrian Fernémont (Skoda), qui ont terminé dans le sillage de la Skoda Fabia R5 Evo G Racing Team, ont clairement l’intention d’encore progresser dans la hiérarchie, au point de revendiquer le haut du classement.

N’oublions pas que l’an dernier, c’est Cédric Cherain qui s’était imposé à Spa. Et même s’il entamera sa saison lors de la deuxième manche BRC au volant d’une Skoda de l’équipe PTR de Pieter Tsjoen, le désormais Verviétois a la ferme intention de succéder à lui-même au palmarès !    Malchanceux à Landen, Guillaume de Mévius (Citroën) entend lui aussi confirmer sa bonne première partie de rallye dans le Limbourg. Il fera office de gros outsider au même titre que Cédric De Cecco (Skoda), qui débutera lui aussi sa saison à Spa, Grégoire Munster (Hyundai), qui a déjà fini au pied du podium de l’Haspengouw, Guillaume Dilley (Skoda), dont le retour aux affaires est tout simplement tonitruant, ou encore Maxime Potty (Hyundai), bien décidé à se racheter après un envol plus compliqué que prévu. Quant à Pieter-Jan Michiel Cracco (Skoda), contraint au forfait à Landen, il aura à cœur de se rappeler au bon souvenir de tous dès les premières spéciales.

Avec pas moins de 17 voitures de type Rally2 (R5) au départ, le Spa Rally propose une tête d’affiche tonitruante. Ont également misé sur cette race de bolides Harry Bouillon (Ford), Alain Litt (Skoda), Vincent Prégardien (Skoda), Bastien Rouard (Skoda), Henri Schmelcher (VW) et Kevin Hommes (Skoda). Qui débarquent avec des prétentions variées.    Le tracé du Spa Rally 2020, oscillant entre technique et rapide, mettra certainement en exergue le potentiel des Porsche 911 GT3, qui ne manqueront pas de mener une lutte à couteaux tirés. Fred Bouvy, John Wartique, Romain Delhez, Patrick Snijers et Francis Lejeune risquent fort d’assurer un très grand spectacle tout en soignant la bande son de l’événement.

Intéressante sera également la lutte entre les Juniors du BRC, et par extension des bombinettes de la Classe RC4. Spa proposera d’ailleurs une Première à ce niveau, avec le coup d’envoi de la saison de Tom Rensonnet et Renaud Herman (Peugeot 208 R2) sous les couleurs du RACB National Team. Ces jeunes loups en jaune croiseront le fer avec Charles Munster (Opel Adam R2), Loïc Dumont (Ford Fiesta R2), Aaron Ollevier (Peugeot 208 R2), Thibaud Mazuin (Peugeot 208 R2), sans oublier le Britannique Bradley Howlett (Peugeot 208 R2).

En dehors de ces catégories, notons la participation de Manu Bouts (Renault Clio 4 R3T), Arnaud Dedouaire (Ford Fiesta), Hubert Deferm (Ford Escort MK2 Millington), Jacky Delvaux (Renault Clio RS), Jean-Pierre Destrument (Mitsubishi Lancer EvoIX), David Drieskens (Ford Fiesta R200), Pierre Hubin (Mitsubishi Lancer EvoX), Joseph Lejeune (Subaru Impreza), Gilles Lemaire (Mitsubishi Lancer EvoIX), etc. Autant d’habitués soucieux de ne surtout pas manquer une épreuve leur tenant à cœur…

Source: Com