En raison de la correction d’un chrono, Patrick Snijers a perdu une place au classement général du Spa Rally, terminant finalement 6e derrière Pieter-Jan Michiel Cracco et sa Ford Fiesta R5.

En effet, il est apparu que le pilote de la Porsche avait continué à attaquer jusqu’à l’arrivée d’une spéciale alors que le drapeau jaune lui avait été présenté, signifiant clairement dans le règlement sportif national (et FIA) la neutralisation immédiate de la spéciale et l’attribution a posteriori d’un chrono forfaitaire.

Patrick Snijers recule au 6e rang (photo Joffrey Vincent).