Les averses ont assuré le show

Le Spa Euro Race a conclu son week-end en beauté ce dimanche. Sur le coup de 10h20, c’est la deuxième course de Lotus Cup UK et Elise Trophy qui inaugurait d’abord la journée. Sur une piste piégeuse à souhait après l’apparition d’une fine pluie, les bolides de Hethel ont pris un départ pour le moins mouvementé avec cinq voitures de front dans la ligne droite des stands. Steven Train (Lotus 2-Eleven) faisait les frais de cet envol musclé avec un 360 degrés ! Heureusement, le reste de la meute pouvait éviter la barquette en perdition.

Aux avant-postes, Adam Mackay (Lotus Exige V6 CupR) s’envolait dès l’extinction des feux pour mener la course en solitaire. Le Britannique, déjà victorieux la veille, l’emportait devant Ryan Savage (Lotus 2-Eleven), non sans avoir creusé une avance de plus de 10 secondes. Adam Balon (Lotus Exige V6 CupR) montait sur la troisième marche du podium.

Clio Bleekemolen

La deuxième course réunissant les Renault Clio Benelux et Central Europe fut globalement limpide malgré des conditions d’adhérence toujours très précaires. Mais tout se précipitait quand Dino Calcum, autoritaire leader depuis le deuxième tour, trébuchait à quelques encablures de l’arrivée et concédait une poignée de secondes cruciales. Tout profit pour Sebastiaan Bleekemolen qui coiffait son rival allemand au « Bus Stop » et s’imposait pour la seconde fois du week-end. Au classement Benelux, le champion 2014 précédait René Steenmetz, troisième au général, et Melvin De Groot

Porsche

La bagarre était annoncée pour la course 2 de Porsche GT3 Cup Challenge Benelux/Central Europe et le public présent à Spa-Francorchamps a eu droit à la guerre ! Si Dylan Pereira restait flanqué d’Alexandre Jouannem pendant la quasi-totalité de l’épreuve, les deux pilotes se gênaient mutuellement à quelques minutes du drapeau à damier. Dylan Derdaele en profitait pour faire la jonction après avoir perdu du temps en début de course suite à une incartade avec Koen Wauters, décidément bien malchanceux en ce début de saison. Mais à quelques encablures de l’arrivée, Pereira et Derdaele entraient en collision au « Pif Paf », le Luxembourgeois et le Belge finissant tous les deux au tapis. Alexandre Jouannem n’avait plus qu’à dérouler jusqu’à l’arrivée pour faire retentir la Marseillaise sur le podium. Patrick Eisemann et Piotr Parys se hissaient dans le Top 3 final tandis que Jörn Schmidt-Staade et Roger Grouwels, quatrième et cinquième au scratch, finissaient premiers dauphins au classement Benelux.

SupercarChallenge105

Après une mise en bouche de 60 minutes le samedi, le Supercar Challenge a vécu sa course principale disputée sur une distance d’une heure et demie. L’arrivée de la pluie au premier tiers de l’épreuve permettait à la Ligier JSP3 de Dontje-Van Eerd-Lammers de prendre progressivement l’ascendant sur la Renault RS01 de José Perez Aicart et du Belge Jurgen Smet. Malgré un « Stop and Go » pour le prototype noir et jaune, le trio 100% batave s’imposait avec un avantage de 37 secondes. Déjà troisième la veille, Henk Thuis récidivait en prenant à nouveau le deuxième accessit. Du côté des autres Belges, Nicolas Vandierendonck et Manu Van de Ryse imposaient leur Porsche 991 Cup dans le classement GTB.

Supercar Challenge

La Porsche Cayman GT4 Delahaye Racing de Viron-Bordet réalisait une nouvelle performance de choix en prenant le 7ème rang en Supersport, la victoire de classe revenant à la BMW M3 de la famille Van Loon. Histoire noire-jaune-rouge en catégorie Sport où Vannerum-Vannerum-Behets (BMW M235i Cup) ont pris le meilleur sur le duo Voet-Van den Broeck (Peugeot RCZ).

Start Belcar

C’est avec le Belcar Endurance Championship que le Spa Euro Race clôturait son meeting 2016. Une première depuis… 2005. Les bolides de Belcar 1, composé de GT Cup, profitaient de la piste humide pour se hisser devant les petits protos du Belcar 2 dès le départ. Des conditions délicates qui entrainaient toutefois la perte de la MARC Focus V8 VDS Racing Adventures, Raphaël Van der Straten partant à la faute au Speaker’s Corner dès le premier tour ! La trajectoire s’asséchant permettait cependant aux Norma et autres Wolf de faire parler la poudre. Au terme des 125 minutes de course, la Norma M20FC de Joosen-De Cock l’emportait haut-la-main devant la Porsche 991 Cup de Wauters-Wauters-Stevens, lauréate en Belcar 1. La Ferrari 458 Challenge des frères Thiers s’emparait de la médaille de bronze. Domination BMW en Belcar 3, la M3 V8 GTR de Verhoeven-Verhoeven l’emportant devant Rasse-Lagrange, meilleur équipage BMW M235i Racing Cup. La M3 de Sluys-Van Soelen-Bogaerts faisait de même en Belcar 4. Dans le Belcar 5 faisant la part belle aux BMW Clubsport Trophy, la famille Donniacuo s’imposait malgré le retour en force dans les dernières minutes de l’équipage Claes-Philips.