Premier succès de Damien Herbiet en D4, Alain Cricus double la mise en D123

Damien Herbiet a signé à Chimay son 1er succès au général (F. Zielonka)

Disputée ce dimanche de Pentecôte, la quatrième manche du championnat ASAF-FWB des courses de côte a eu lieu sur le célèbre circuit de Chimay. Une épreuve qui a échappé jusqu’au bout aux averses et qui a été facilement remportée par Damien Herbiet en Division 4 et Alain Cricus dans les Divisions 1, 2 et 3.

Est-ce le changement de date (l’épreuve suit la fête de Pentecôte, mobile et elle s’est ainsi retrouvée en concurrence de date avec le rallye de Tournai) ou d’appellation (le championnat Asaf-FWB des sprints se jouera lors de l’unique épreuve de Bercheux en juillet, épreuve qui, contrairement à celle de Chimay, n’a pas pu, en raison de la nature de son parcours, être intégrée dans le championnat des Courses de Côte) ? Il n’y a pourtant aucun empêchement dans la réglementation Courses de Côte, de nature à s’opposer à la participation des pratiquants habituels des sprints, aux Courses de Côte. La réglementation est la même ; le parcours également …Toujours est-il que l’épreuve de Chimay, quatrième manche du championnat Asaf-FWB des courses de côte et organisée 15 jours plus tôt que l’an passé, a accueilli quelque 40% de concurrents en moins ce dimanche 20 mai… Avec 55 partants (dont 7 Histo-Démo), on est, certes, resté dans la norme 2018 (49 au Mont Saint Aubert, 67 à Sy et 43 à Vresse) mais les membres du MCEBEN (Motor Club Eau Blanche Eau Noire) n’ont pas caché une certaine déception…

Florian Collard a régalé les spectateurs sur son Kart-Cross (F. Zielonka)

A l’image de l’an passé cette fois, un pilote a largement dominé la D4, Damien Herbiet succédant ainsi à Fred Souris pour la victoire, au volant de la Van Diemen empruntée à Julien Vandeput, comme déjà vu par le passé. Un premier succès (en côte) facile même si ses adversaires ont mis du coeur à l’ouvrage, Florian Collard, son second et premier des kart-cross, gratifiant les spectateurs de passages enflammés, notamment à la première chicane qu’il était le seul à négocier tout en glisse. Il devance Philippe Deminne et Sébastien Le Nouvel qui en ont décousu pour le gain de la 3e place, le proto Ford Ka – à la santé retrouvée après Vresse : le chrono signé lors du deuxième essai aurait pu lui valoir de jouer le premier accessit  – devançant finalement le proto BRC 02 d’un « Seb » bien éprouvé après l’arrivée. Très spectaculaire lui aussi, Patrick Scauflaire a fermé la marche d’une D4 qui a malheureusement perdu à nouveau bien trop rapidement la très spéciale WRM K500 de René Welter, meilleur temps de la première montée d’essai le matin, cette fois sujette à des soucis de boîte de vitesses…

Alain Cricus a réédité son succès de Vresse-sur-Semois en d1-2-3 (F. Zielonka)

C’est surtout dans les D123 que le plateau s’était réduit avec, par exemple, un seul pilote présent ce dimanche parmi les dix premiers de l’an passé ! Mais, comme toujours en pareil cas, les absents ont toujours tort et Laurent Tholbecq s’est ainsi offert un nouveau podium absolu (3e général cette année, 2e l’an passé) après avoir bien amélioré ses chronos ! Mais avec sa Honda Civic, il ne pouvait toutefois rien faire face aux deux « monstres » d’Alain Cricus et Quentin Guilbert qui découvraient tous deux l’épreuve. En l’absence d’autres ténors, on s’attendait à un beau duel entre la Porsche 996 GT3 et la Nissan Skyline. Mais, en fait, il n’y en a eu que pour l’allemande, le pilote de la japonaise confessant avoir commis trop de petites erreurs que pour jouer la victoire…

Guillaume Meunier s’est imposé en classe 5 (F. Zielonka)

A bonne distance du tiercé de tête, le peloton est emmené par Fabian Bury et sa Mini à la présentation irréprochable qui précèdent d’extrême justesse (14/100es de seconde à l’addition des deux meilleures montées!) Nicolas Hennequart et sa VW Golf plus élaborée qu’il n’y paraît tandis que le top 10 est notamment complété par trois vainqueurs de classe : Mikaël Honoré (6e, 1er 2-7) avec sa Seat Ibiza « mazout », Daniel Dierckx (7e, 1er 3-11) et Guillaume Meunier (8e). Ce dernier s’est imposé dans une catégorie 2-5 à nouveau très populeuse et dans laquelle « les fils de » se sont à nouveau mis en évidence avec Andy Denis (fils de Tristan), 3e pour sa deuxième côte et Maxime Deminne, 5e pour ses grands débuts au volant de la Nissan Micra paternelle.

Les autres victoires de classe sont revenues à Raphaël Vieujean (14e et lauréat en 2-6), Guillaume Detroit (15e, premier en 1-4), Christophe Masse (17e et vainqueur en 3-10) ou encore Julien Saussus et son… « Ju d’citron » de Ford Fiesta (25e, 1-2). Enfin, deux dames étaient au départ : si Marjolaine Lejeune (33e, Peugeot 106 rallye) n’a pu jouer de rôle en vue dans sa catégorie 2-5, elle a facilement devancé Nancy Préat (36e, Honda Civic 2-6).

Les résultats

Classement final de la Division 4 : 1. D. Herbiet (Van Diemen-1er 4/15) 2.31.80 ; 2. F. Collard (Kart-cross-1er 4/14) 2.40.30 ; 3. Ph. Deminne (Proto Ford Ka-4/15) 2.43.05 ; 4. S. Le Nouvel (BRC 02-4/15) 2.44.12 ; 5. P. Scauflaire (Kart-cross-4/14) 2.47.98. (5 classés)

Classement final des Divisions 1, 2 et 3 : 1. A. Cricus (Porsche 996 GT3-1er 2/8) 2.36.07 ; 2. Q. Guilbert (Nissan Skyline-1er 3/13) 2.38.60 ; 3. L. Tholbecq (Honda Civic-1er 3/12) 2.43.86 ; 4. F. Bury (Mini-3/12) 2.49.81 ; 5. N. Hennequart (VW Golf-3/13) 2.49.95 ; 6. M. Honoré (Seat Ibiza Tdi-1er 2/7) 2.52.44 ; 7. D. Dierckx (Citroën AX GTI-1er 3/11) 2.53.56 ; 8. G. Meunier (Peugeot 205R-1er 2/5) 2.56.56 ; 9. C. Vertommen (Peugeot 306-2/7) 2.57.71 ; 10. J-P. Leblanc (Citroën AX-2/5) 2.57.99 ; 11. O. Ternet (Peugeot 206-2/7) 2.58.42 ; 12. L. Degroote (VW Golf GTI-3/12) 2.59.47 ; 13. A. Denis (Peugeot 205R-2/5) 3.00.73 ; 14. R. Vieujean (Peugeot 106-1er 2/6) 3.01.05 ; 15. G. Detroit (VW Golf III-1er 1/4) 3.03.77 ; 16. E. Domisse (BMW 320i-3/12) 3.03.79 ; 17. Ch. Masse (Peugeot 205-1er 3/10) 3.04.31 ; 18. Ch. Gelinne (Opel Kadett GSI-2/7) 3.04.56 ; 19. T. Denis (Peugeot 205R-2/5) 3.05.09 ; 20. F. Nicolas (Alfa Roméo-2/7) 3.05.23 ; 21. T. Wilms (Honda Civic-2/7) 3.05.39 ; 22. G. Brenta (Honda Integra-2/7) 3.05.86 ; 23. N. Thierry (Peugeot 205 GTI-2/6) 3.08.15 ; 24. J. Ney (VW Golf III-1/4) 3.08.22 ; 25. J. Saussus (Ford Fiesta XR2i-1er 1/2) 3.09.28 ; 26. M. Deminne (Nissan Micra-2/5) 3.09.80 ; 27. M. Devaux (Citroën Saxo-1/2) 3.10.48 ; 28. D. Meunier (Peugeot 205R-2/5) 3.11.54 ; 29. E. Warny (Citroën AX-2/5) 3.14.11 ; 30. G. Derenne (VW Golf II-2/6) 3.14.44 ; 31. B. Nicolas (Alfa Roméo-2/7) 3.15.08 ; 32. G. Decroly (Peugeot 106-2/6) 3.15.11 ; 33. Marjolaine Lejeune (Peugeot 106-2/5) 3.15.41 ; 34. M. Stojka (Suzuki Swift-2/5) 3.16.38 ; 35. A. Bouche (Ford Puma-2/7) 3.17.45 ; 36. Nancy Préat (Honda Civic-2/6) 3.20.64 ; 37. Ch. Leblanc (Citroën AX-3/10) 3.36.24 ; 38. M. Leblanc (Citroën AX-3/10) 3.37.32. (38 classés)