Super Formula – Okayama

La 2e manche du championnat Super Formula, à Okayama, a été largement perturbée par la pluie. Après le départ sous Safety Car, la direction de course a décidé d’arrêter l’épreuve au bout de huit tours. Seizième sur la grille, Stoffel Vandoorne s’est classé au 12e rang.

Drôle de course que cette seconde épreuve du championnat japonais de Super Formula. En qualification, Stoffel Vandoorne n’avait réalisé que le 16e temps.
« Nous avons rencontré un problème électronique durant la séance », expliquait le représentant du RACB National Team.« Ce qui a entraîné un dysfonctionnement de la boîte de vitesses de ma monoplace. Du coup, j’ai pu boucler un seul tour chronométré seulement et chaussé de vieux pneus. Je me suis donc qualifié au 16e rang. »

Du fond de la grille de départ, le jeune Belge espérait que la pluie s’invite. « Sur une piste aussi étroite qu’Okayama où les dépassements sont pratiquement impossibles, c’était mon seul espoir pour remonter au classement. Mais l’intensité des trombes d’eau a largement dépassé mes espérances. Au point que la direction de course a sagement décidé de lancer l’épreuve sous Safety Car. Les projections d’eau rendaient la visibilité quasi nulle. Et comme la situation ne s’améliorait pas, nos monoplaces ont été stoppées au 8e tour par le drapeau rouge. J’ai fini au 12e rang par le jeu des rentrées au stand. »