Stoffel Vandoorne a brillé au pays du Soleil Levant. Samedi, dans la course 1 du meeting à Okayama, le représentant du RACB National Team a décroché la victoire après une incontestable domination. Dimanche, notre compatriote a glané un point en se classant 7e. Le voici revenu à la 5e position du classement provisoire du championnat.

Lors du premier meeting à Suzuka, en avril, Stoffel Vandoorne avait impressionné les observateurs en grimpant sur la dernière marche du podium alors qu’il découvrait le championnat de Super Formula. Ce week-end, le jeune Belge a frappé les esprits de manière plus impressionnante encore en décrochant la victoire à Okayama.
«J’ai réalisé le 3e temps des qualifications et, grâce à un très bon départ, je me suis retrouvé en tête. Il est vrai que le poleman, pénalisé, s’est élancé du fond de la grille. Une fois leader, j’ai pu gérer mon avance. Ma voiture offrait une bonne pointe de vitesse, il n’y avait pas de pit-stop obligatoire sur les 30 tours que durait l’épreuve. C’est donc en vainqueur que je suis passé sous le drapeau à damier.»

sv6

Ce dimanche, en revanche, le scénario fut différent: «J’ai de nouveau signé le 3e chrono des qualifications mais, malheureusement, ce n’est pas de cette place que je me suis élancé. En fait, j’ai dû reculer de trois places sur la grille parce que mon team avait oublié de retirer les refroidisseurs de freins dans la pit-lane. C’est donc du 6e rang que je suis parti.»

sv3

Grâce à un départ canon, le Belge s’est retrouvé en 4e position dès le premier tour. «Par la suite, hélas, nous n’avons pas opté pour la meilleure stratégie. L’équipe m’a rappelé au stand bien trop tard et je suis ressorti de la pit-lane chaussé de nouvelles gommes en neuvième position. J’ai coupé la ligne d’arrivée à la 7e place. J’avoue que ce résultat est un peu frustrant. Le vainqueur du second round se trouvait derrière moi durant la première partie de la course. Avec une meilleure stratégie, j’aurais pu grimper sur le podium et, peut-être, remporter une seconde victoire. Tant pis, l’essentiel c’est que dans l’ensemble, le bilan du meeting à Okayama est positif. Cette première place m’a mis en appétit. Il reste deux épreuves à disputer et j’occupe la 5e place au classement provisoire.»