Lancées en 1993, la Classe C a succédé à la défunte 190, née 10 ans plus tôt afin de démocratiser la gamme et la rendre plus accessible à un plus grand nombre. Un flambeau et une mission que reprendra à son compte la nouvelle Classe A jusqu’à l’arrivée d’une nouvelle entrée de gamme, la Classe A, en 1997. Récit de cette très longue histoire en plusieurs épisodes, dont le premier consacré à celle par qui tout a commencé, la 190. (2022.02.05 / Marc Lacroix / Illustrations constructeur)

EN BREF

1982 : 190

1993 : Classe C 1ère génération (Type 202)

2000 : Classe C 2e génération (Type 203)

2007 : Classe C 3e génération (Type 204)

2014 : Classe C 4e génération (Type 205)

2021 : Classe C 5e génération (Type 206).

EN DÉTAILS

11/1982 : Présentation nouvelle 190 (W201) ; reprend désignation de modèles commercialisés antérieurement (années 50-60) ; berline tri-corps ; dimensions contenues ; propulsion ; L/l/h/empatt. : 4.42/1.69/1.37m.

1984 : 190 E 2.3-16 soupapes de 185 ch ; vendue à moins de 19.500 ex ; sera alignée en compétition (circuit, rallye et même « Trophée Andros » sur glace).

1988 : Mise à jour gamme 190 ; nouvelle 190 E 2.5-16 soupapes de 204 ch (moins de 5.800 ex.).

 

1989 : Nouvelle 190 E 2.5-16 Évolution de 204 ch (502 ex.) ; commercialisée pour pouvoir s’inscrire en DTM (Championnat allemand de tourisme, lequel nécessitait la production de 50 ex).

03/1990 : Nouvelle 190 E 2.5-16 Évo II de 235 ch (Genève) ; env. 502 ex. en réponse à Ford (Sierra RS 500) et BMW (M3 et ses multiples « Evolution », ses rivaux en compétition.

05/1991 : 190 E 3.2 AMG introduite par AMG en 1987 devient la 1ère Mercedes distribuée par AMG à être garanti dans le réseau Mercedes allemand (environ 200 unités).

 

13/04/1993 : Fin production Mercedes 190.

Voir les articles Mercedes.