En avril prochain, le vieux conglomérat Fuji Heavy Industries se recentrera sur l’automobile et prendra le nom de Subaru Corporation. L’une des conséquences de cette décision verra la branche salvatrice du groupe en 1945, Subaru Industrial Power Products, disparaître. L’occasion de se remémorer l’histoire de la marque désignée par une constellation. (Marc Lacroix/ Source: Subaru)

Retour en 1945.

nakajima

Le Japon capitule et les Américains démantèlent les groupes industriels proches du pouvoir impérial. En prime, le nouveau pouvoir interdit à l’archipel de produire des avions.

fiji-sangyo

L’avionneur Nakajima se retrouve doublement ciblé et contrairement aux autres équipementiers militaires, il ne dispose pas de filiales dans d’autres secteurs. Chacun des cinq sites de Nakajima devient une société indépendante. L’une d’elle, Fuji Sangyo, se lance dans la production de scooters. De quoi lui donner un nouveau souffle.

subaru_360-bw

Au début des années 50, les contraintes se desserrent. Les cinq entreprises se réunissent de nouveau, sous la bannière Fuji Heavy Industries. Après les scooters, Fuji s’essaye aux motos, avant de passer à quatre roues, avec la Subaru 360. Fuji reprend son métier historique via l’aviation légère et comme sous-traitant dans l’aéronautique. Le groupe se diversifie aussi dans les bus et les wagons.

subaru_1500

Les motos font long feu, mais l’ex-Fuji Sangyo poursuit la production de petits moteurs, sous la marque Robin. Robin fabrique ainsi des mécaniques de motoneiges, des groupes électrogènes, des moteurs pour applications industrielles et plus récemment, des moteurs de kart.

subaru-impreza-concept

 A la fin des années 90, Fuji Heavy Industries est impliqué dans un scandale de corruptions de politiciens, afin de décrocher des appels d’offres militaires. Le groupe se restructure, les bus et wagons sont abandonnés. Subaru prend de l’importance et son logo devient celui du groupe. Peu après, Robin est renommé Subaru Industrial Power Products.

fuji_heavy_industries_ltd_headquarters_2012-02-26

En 2014, le conseil d’administration met en place le programme « Prominence 2020 ». FHI va se concentrer sur sa principale filiale, Subaru. En avril 2017, le vieux groupe sera rebaptisé Subaru Corporation. Subaru Industrial Power Products, considéré comme peu rentable, va disparaitre. Il n’a aucune pitié pour l’entité qui lui avait permis de sortir de la mouise, en 1945. Il possède une joint-venture chinoise Changzhou Fuji Changchai Robin Gasoline Engine (alias CFR) et un partenariat technique avec les Chinois Shandong Huasheng Zhongtian Machinery Group et Chongqing Rato Technology. FHI va ainsi vendre ses parts de CFR à son partenaire Chinois, tandis que les deux autres vont continuer à lui payer des royalties.

subaru-prominence2020