Quelques semaines à peine après l’annonce de la création de la Ford Fiesta Cup Belgium et Nederland, tous les éléments semblent réunis pour mener à un véritable succès.
La nouvelle Ford Fiesta Sprint Cup est taillée pour des courses portière contre portière avec de fréquents changements de positions. Et cela à un prix plus que raisonnable. Entre temps, les deux pays voisins se sont déjà mis à collaborer étroitement et intensivement pour la construction des voitures.

“On ne répètera jamais assez que la Ford Fiesta Sprint Cup est une compétition très abordable financièrement, accessible à tous niveaux pour les jeunes issus du karting et cela dès 16 ans, un produit répondant à une réelle demande sur le marché et cela tant en Belgique qu’aux Pays-Bas, “ explique Dick van Elk, l’organisateur de la Cup néerlandaise. Rappelons encore que les deux championnats seront bien séparés. Il ne s’agit donc pas d’une formule Benelux mais bien de deux compétitions distinctes même si les pilotes belges et néerlandais rouleront parfois ensemble. “Le prix de base d’une Ford Fiesta ST Line développant 150 chevaux pour un poids de 950 kilos et dotée s’un kit compétition spécifique est de 23.000 euros. Elle ne peut être achetée que par un participant à la Coupe dans un des deux pays déjà cités, qu’il soit pilote ou préparateur. Les courses se disputeront bien avec des pneus slicks et non pas des pneus de route.”

Les premières voitures sont actuellement en cours de montage et les premières livraisons prévues pour la mi-mars.

L’engagement pour l’ensemble de la saison s’élève à 5000 euros, pour un tarif de 1150 euros à la course. Pour ce tarif, les organisateurs belges proposeront à chaque fois quarante minutes d’essais libres, vingt minutes de qualifications et deux manches de vingt-cinq minutes.

“Sur base de notre expérience, il faudra compter un budget de l’ordre de 25.000 euros pour faire rouler une auto via un team ou en créant sa propre structure,” estime Ronald Hessels, membre de l’organisation belge. “Une formule de leasing sur 24 ou 36 mois a également été mise au point. Vous pouvez ainsi avoir votre Fiesta Line Cup pour une traite mensuelle d’à peine 500 euros. Vous trouverez plus d’informations concernant cette solution très intéressante sur notre site web www.ffscb.be”

Il est important pour pas mal de teams actifs sur d’autres fronts de pouvoir partager toute une série de frais et de réaliser des économies d’échelles. En engageant plusieurs voitures mais aussi en regroupant certaines séries. Ainsi, les collègues belges et néerlandais rouleront trois fois ensemble. Trois week-ends sur cinq auront lieu en même temps que le Super Car Challenge et deux fois avec le Belcar Endurance.

L’intérêt ne cesse de grandir. Les premières voitures ont été vendues et plusieurs teams ont déjà rempli leur bon de commande.  Pas mal de teams néerlandais ont également affirmé leur intention de participer aussi à la Cup belge. Car si trois meetings seront communs, il y aura bien deux courses à part et donc la possibilité d’engager une même auto dans deux championnats différents. Ce ne sera juste pas possible dans le cadre du Racing Festival de Francorchamps où là, vu la longueur du circuit, les deux pelotons seront regroupés lors d’un grand match Belgique-Pays-Bas.

Sur base des infos actuellement en notre possession, on peut compter sur un minimum de 20 participants réguliers à la Ford Fiesta Cup Belgium. Sachant qu’il y en aura au moins le même nombre aux Pays-Bas, ce sont pas moins de 45 autos qui sont actuellement en chantier. Et on devrait encore pouvoir en ajouter rapidement cinq supplémentaires afin de satisfaire nos derniers concurrents.

Les règlements technique et sportif sont actuellement en fin d’élaboration. Le règlement technique pour les deux Coupes sera identique, très strict et surtout très simple. La priorité est que toutes les voitures restent identiques et que seuls les pilotes fassent la différence, pas leur budget ni la préparation de leur mécanique.

“Tout le monde est enthousiaste et croit dans une compétition honnête. Le respect et contrôle des règles est un pilier fondamental du succès d’une formule de ce type,” sont convaincus les organisateurs. “Nos responsables techniques effectueront des contrôles sévères et rigoureux. Le pilote doit faire la différence sur la piste et non pas grâce à un avantage technique ou une BOP. Dans ce sens, la Ford Fiesta Sprint Cup constituera une très bonne école pour les apprentis pilotes.”

Calendrier 2018

30 juin – 1er juillet: Superprix Zolder
11 août: 24 Hours of Zolder
22-23 septembre: Circuit Jules Tacheny Mettet
29-30 septembre: Racing Festival Spa
20-21 octobre: Finale Races Assen

Source : Com