Depuis 2014, Bertrand Baguette réalise des performances en dents de scie. Sa victoire aux 1000Km de Suzuka 2017 est un arbre qui cache une forêt de désillusions chez Nakajima Racing.

L’équipe de Satoru Nakajima était en effet la seule à disposer des pneus Dunlop dont les performances étaient inégales alors que la guerre des pneumatiques est ouverte avec Michelin, Bridgestone et Yokohama en face.

Tout cela fera partie du passé en 2019 puisque « BB » rejoindre l’équipe Keihin Real Racing, toujours sur une Honda NSX. Il sera épaulé par Koudai Tsukakoshi, un Japonais qui d’aucuns prétendent que c’est un avion de chasse.

Mais surtout, Bertrand disposera des gommes Bridgestone. Un facteur important car plusieurs teams de Super GT utilisent les enveloppes nippones (donc, plus d’informations à échanger…) qui ont décroché le titre en 2018 avec Team Kunimitsu, Jenson Button et Naoki Yamamoto.

« Je suis ravi de rejoindre Keihin Real Racing pour cette nouvelle saison en Super GT », commente Bertrand Baguette. « Avec une nouvelle équipe et un nouvel équipier, je relèverai clairement un nouveau défi pour 2019. Mais avec ce package conjugué aux gommes Bridgestone, je viserai clairement le titre ! »

Si le Verviétois arrive au bout de ce challenge, ce serait un sacré exploit sportif car le Super GT fait partie des championnat les plus relevés au monde. Bon vent, Bertrand !