Après une première épreuve très disputée sur le Hungaroring, les 11 concurrents du TCR Benelux avaient rendez-vous ce week-end sur le célébrissime circuit d’Hockenheim pour la deuxième manche de la saison. Comme en Hongrie, les pilotes du Benelux ont partagé la piste avec leurs homologues du TCR Europe et ils ont confirmé qu’ils avaient leur place à l’avant du peloton. Samedi, Josh Files (Hyundai i30 N TCR – Autodis by Target) se montrait le plus performant avec le meilleur temps des essais qualificatifs et la victoire en Course 1, tous classements confondus. Il était imité le lendemain par Julien Briché (Peugeot 308 TCR – JSB Compétition), lequel tirait parfaitement profit du système de grille inversée pour les 10 premiers.
Course 1 : Josh Files dominateur
Poleman pour 10 millièmes seulement, Josh Files s’attendait à devoir vendre chèrement sa peau lors de la première confrontation… Mais il n’en était finalement rien ! Malgré l’intervention d’une Safety-Car réduisant tous les écarts à néant à mi-parcours, le pilote de l’équipe Autodis by Target menait du début à la fin sans être réellement inquiété. « Décrocher la pole était déjà particulier, mais gagner provoque un sentiment encore plus incroyable », réagissait le Britannique, premier également dans le classement du TCR Europe. « Je savais qu’il faudrait se défendre dans les premiers tours, mais tout s’est parfaitement bien passé. J’ai réussi à creuser l’écart en début de course, à bien relancer après la Safety-Car et à gérer mon avantage jusqu’à l’arrivée. Les réglages étaient au top et c’était un réel plaisir de piloter cette voiture. »
Pour le premier accessit, la bagarre faisait rage entre Maxime Potty (VW Golf GTI TCR – Team WRT) et Julien Briché (Peugeot 308 TCR – JSB Compétition). Si le Belge parvenait à s’installer à la deuxième place dès le départ, il voyait revenir progressivement le patron-pilote français dans ses rétroviseurs. De quoi donner lieu en seconde partie de course à un joli mano-à-mano qui tournait finalement à l’avantage de Potty. Le Top 5 était complété par Santiago Urrutia (Audi RS 3 LMS TCR – Team WRT) et Aurélien Comte (Peugeot 308 TCR – DG Sport Compétition) au terme d’un autre duel haletant.
En proie à des problèmes de frein, Gilles Magnus (Audi RS 3 LMS TCR – Comtoyou) a quant à lui vécu une première manche compliquée. Deuxième sur la grille de départ, le représentant du Comtoyou Racing devait se contenter du sixième rang devant Tom Coronel (Honda Civic TCR – Boutsen Ginion Racing),Dusan Borković(Hyundai i30 TCR – Autodis by Target) et Marie Baus-Coppens (Cupra TCR – JSB Compétition). L’autre féminine du peloton, Lilou Wadoux, devait renoncer à cause d’une surchauffe moteur au même titre que le pilote Hyundai Mat’o Homola (sortie).
Course 2 : Briché tout en maitrise
Disputée sous un grand soleil, la deuxième joute de ce rendez-vous allemand se résumait à une domination de Julien Briché. Parti depuis la pole grâce au système de grille inversée pour le Top 10, le Français ne laissait pas passer la chance de s’imposer pour la deuxième fois cette saison. « C’est une belle manière de conclure un excellent week-end », confiait le patron-pilote de chez JSB Compétition, vainqueur aussi en TCR Europe. « Malgré une Safety-Car en début de course et une relance à gérer, j’ai pu me construire une avance suffisante pour pouvoir gérer en fin de parcours. Ce second succès de l’année nous permet de faire une bonne opération au championnat, mais il est encore très long et tout peut encore arriver. » 
Auteur d’un excellent départ depuis la 3eplace, Aurélien Comte ne pouvait suivre le rythme imprimé par le leader. Le représentant de DG Sport Compétition profitait toutefois de l’opposition fratricide entre Maxime Potty (WRT) et Santiago Urrutia (WRT) pour creuser l’écart et monter sur la deuxième marche du podium.
Malgré un mauvais départ, l’Uruguayen Urrutia réussissait à s’emparer de la troisième place comme la veille devant son équipier Potty et Josh Files. Intouchable en première manche, le Britannique a connu une Course 2 bien plus mouvementée, mais il parvenait à limiter les dégâts en remontant de la sixième à la cinquième position devant Gilles Magnus et Tom Coronel. Un résultat qui permet au pensionnaire du team Autodis by Target de prendre les commandes du championnat avec 17 points d’avance sur Julien Briché.
Mauvaise opération par contre pour le Serbe Dusan Borković et le Slovaque Mat’o Homola, puisqu’ils étaient tous deux contraints de jeter l’éponge après un contact au sein du peloton.De quoi permettre à Lilou Wadoux et à Marie Baus-Coppens de finir respectivement huitième et neuvième.
Le prochain meeting du TCR Benelux est fixé dans deux semaines à Spa-Francorchamps. L’occasion pour les pilotes Benelux ou représentant une équipe du Benelux de montrer à nouveau leur potentiel face aux concurrents du TCR Europe. Affaire à suivre les 8 et 9 juin !