Alors que la grille de départ du TCR Benelux à Mettet ne s’annonce pas très fournie, la manche djobine doit hélas déplorer le forfait de l’Alfa Romeo Giulietta du Renga Charleroi on Tracks. Un superbe bolide écarlate dont on se faisait un plaisir de revoir en action et qui devait être piloté par son pilote fétiche Fabio Marchiafava.

« Nous n’avons pas mis l’évolution dont disposent les Giulietta en TCR International », nous a confié Marchiafava. « Romeo Ferraris n’a donc pas été en mesure de nous fournir un ingénieur avec les informations et données essentielles pour que RTEC ou Delahaye Racing puisse intervenir sur notre voiture. »

En d’autres termes, Romeo Ferraris a envoyé paître Fabio et ses amis parce qu’ils ont préféré épargner l’investissement d’un nouveau kit valant plusieurs milliers d’euros. Une situation regrettable a contrario des services clients de formations comme Audi Sport, VW Motorsport, Seat Sport ou JAS (Honda) qui offrent un soutien de qualité aux teams ayant investi dans une TCR.