Plus de trois mois se sont écoulés depuis la dernière épreuve du TCR Benelux à Spa-Francorchamps. À Barcelone, Gilles Magnus entend bien défendre son leadership. Mais les écarts sont très réduits !
Le TCR Benelux vit une saison 2019 en deux temps. Après Budapest, Hockenheim et Spa-Francorchamps au printemps dernier, l’été a été calme. Certes, la plupart des concurrents ont poursuivi leur parcours dans le cadre du TCR Europe à Spielberg et à Oschersleben, mais ces deux épreuves n’attribuaient pas de points pour le TCR Benelux. La compétition Benelux a donc dû attendre le retour de l’automne pour reprendre ses droits dès ce week-end à Barcelone, trois semaines avant une finale à haute vitesse sur le Circuit de Monza.
Au moment de débarquer dans le paddock espagnol, c’est Gilles Magnus qui pointe au sommet du classement provisoire. Sa victoire lors de la première course de Spa-Francorchamps a permis au pilote anversois de reprendre les devants. Mais avec six pilotes en 48 points, 170 unités encore à attribuer et le décompte des deux moins bons résultats, le suspense reste entier.
Derrière le pilote de l’Audi RS 3 LMS du Comtoyou Racing, on retrouve Josh Files, lauréat de la première course à Hockenheim avec la Hyundai i30 N TCR de l’équipe Autodis Racing by Target. Avec un retard de 14 points, le Britannique est une longueur devant Julien Briché. Ayant réussi l’exploit de s’imposer à trois reprises, chaque fois lors des courses avec la grille de départ au Top 10 inversé, le patron-pilote de l’équipe JSB Compétition et sa Peugeot 308 TCR sont plus que jamais dans la course au titre quand on décompte les moins bons résultats. Les chances de Peugeot sont d’ailleurs doublées avec Aurélien Comte (DG Sport Compétition) au 4erang devant l’Uruguayen Santiago Urrutia (Audi RS 3 LMS du Team WRT), en progrès constant pour son apprentissage des courses pour voitures de tourisme.
À la 6eplace, mais avec un retard de 33 points sur le leader Gilles Magnus, Maxime Potty est loin d’avoir fait une croix sur le titre. Avec sa Volkswagen Golf GTI TCR du Team WRT, le jeune Belge vise une première victoire cette saison en TCR Benelux, ce qui lui permettrait de revenir au score avant la finale de Monza.
Ayant lui-même bien débuté la saison en s’imposant sur le Hungaroring, Mat’o Homola a ensuite vécu un week-end noir en Allemagne en ne marquant aucun point. Et même s’il a de nouveau goûté au podium dans les Ardennes belges, le Slovaque n’est que 6edu championnat. Le représentant de l’équipe Autodis by Target a déjà joué ses deux jokers et il sait que le rendez-vous espagnol sera crucial.
N’ayant pas marqué de point à Budapest pour cause de clash de date avec le FIA WTCR, Tom Coronel (Honda Civic TCR – Boutsen Ginion Racing) visera son premier podium cette saison en Catalogne. Quant à la féminine du peloton, Marie Baus-Coppens (Cupra Leon – JSB Compétition), elle ambitionne aussi de faire parler d’elle sur le circuit accueillant traditionnellement le Grand Prix d’Espagne de Formule 1.
Les deux séances d’essais libres auront lieu vendredi (13h15 et 18h15) et les essais qualificatifs samedi à 11h40. En fin de journée, le départ de la première course sera donné à 17h45 alors que la seconde confrontation du TCR Europe/TCR Benelux aura lieu dimanche dès 12h30 avec le Top 10 des qualifications inversé pour former la grille de départ. Les courses peuvent être suivies en direct sur www.tcr-series.tv/europeet sur le site de la RTBF Auvio www.rtbf.be/auvio.
Source: Com