Le Leopard Racing Team WRT a vécu un week-end faste à Zhejiang avec la victoire en Course 2 pour Rob Huff et la bonne opération de Jean-Karl Vernay qui prend les rênes du TCR International. Week-end à oublier en revanche pour Comtoyou Racing et DG Sport.

Course 1 : Tarquini fait triompher Hyundai

Après la démonstration des qualifications, les Hyundai i30 TCR en ont remis une couche lors de la Course 1. A un tel point qu’il faudra modifier la BoP en urgence pour éviter de voir les Coréennes un peu trop cadenasser le haut du classement. Gabriele Tarquini n’a pas demandé son reste pour signer une victoire autoritaire. Mais comme l’Italien est transparent au championnat, c’est Jean-Karl Vernay (VW Golf WRT) qui empoche les 25 points de la victoire. Le Français emmène dans sa roue deux autres Golf avec son équipier Rob Huff et le pilote WestCoast Racing, Gianni Morbidelli. Pepe Oriola (Seat Leon Craft-Bamboo) complète le Top 5.

Du côté des autres équipes belges, Fred Vervisch (Audi RS3 Comtoyou) sauve la 6ème place. Top 10 pour Aurélien Panis (Honda Civic Boutsen Ginion Racing). Décevante 13ème place pour Stefano Comini (Audi RS3 Comtoyou), les berlines d’Ingolstadt étant fortement pénalisées au niveau du poids par la BoP. Mat’o Homola (Opel Astra DG Sport) était contraint à l’abandon. Mais le plus malheureux était Denis Dupont (Seat Leon Comtoyou) qui était expédié contre le muret des stands par Alain Menu (Hyundai i30 TCR) après seulement 10 mètres ! Le pensionnaire du RNT devait déclarer forfait pour la Course 2, tant les dégâts sur sa monture étaient importants.

Course 2 : Huff survit au pugilat

La deuxième course fut particulièrement animée avec de nombreux contacts et des bagarres animées à tous les étages. Après avoir fondu sur James Nash (Seat Leon Craft-Bamboo), Rob Huff franchissait l’arrivée en vainqueur pour sa dernière course avec Leopard Racing Team WRT. Gianni Morbidelli, James Nash, Alain Menu et Pepe Oriola se hissent dans le quinté de tête.

C’est en revanche la soupe à la grimace chez nos autres formations. Fred Vervisch et Jean-Karl Vernay se sont auto-éliminés en étant tous les deux impliqués dans un collision avec Roberto Colciago (Honda Civic M1RA). Si le pilote Comtoyou devait en rester là sur bris de suspension, le Français finissait 12ème après être repassé par les stands pour changer un pneu crevé. Treizième position pour Aurélien Panis. Week-end décidément noir pour le malheureux Stefano Comini qui devait jeter le gant après quatre tours.  Abandon également pour Mat’o Homola.

Vernay fait LA bonne affaire au championnat en prenant les commandes du classement des pilotes. Le pilote Leopard WRT comptabilise 207 points contre 186 pour son dauphin Attila Tassi (Honda Civic M1RA). Stefano Comini se maintient au troisième rang. Avec 42 points de retard, le Suisse peut encore être mathématiquement champion. Tout se jouera lors de la finale qui devrait avoir lieu, selon certaines indiscrétions, sur le circuit de Dubaï les 18 et 19 novembre prochains.