Après un Spa Rally particulièrement animé, qui jusqu’à l’examen de l’appel des exclus a été remporté pour l’instant par Benoît Allart, le Belgian Rally Championship reprend ses droits ce week-end avec la troisième épreuve du calendrier. Après les événements de Spa, différents animateurs de la compétition seront particulièrement motivés à l’idée de prendre le départ de cette 44ème édition du TAC Rally. Tous les ténors seront finalement de la partie, et ils auront de bonnes raisons de vouloir attaquer sur ces petites routes flandriennes qui ne pardonnent pas la moindre approximation.

Le Tieltse Automobiel Club n’a pas bouleversé son parcours. Quatre boucles de quatre spéciales seront encore au programme. Les quatre chronos bien connus de Schuiferskapelle, Ondank, Oosthoek et Poelberg. Seul le début de la spéciale de Oosthoek a été légèrement remanié.

Bataille à trois entre Princen, Abbring et Verschueren

L’affiche du TAC Rally est tout simplement fantastique avec pas moins de 11 R5 au départ. Leader du championnat, Vincent Verschueren ouvrira la route avec sa Skoda Fabia R5 #46. Kris Princen, actuellement deuxième du championnat, tentera évidemment de vaincre Verschueren sur sa Fabia R5, à la condition évidemment que les médecins donnent leur feu vert, Kris souffrant d’une côte cassée. Pour l’occasion, sa monture ayant été très endommagée à Spa, Kris alignera la Fabia R5 quasiment neuve du team BMA pilotée au Spa Rally par Guillaume Dilley.

Benoît Allart sera le troisième pilote Skoda du groupe de tête. Un trio qui devra évidemment se méfier très fort des chronos de Kevin Abbring, qui a une revanche à prendre. Le pilote Peugeot Belux veut montrer qu’il n’est pas seulement rapide, mais qu’il peut aussi ramener la victoire. Cette fois, les notes dans la 208 T16 ne seront pas lues par Pieter Tsjoen, en vacances, mais bien par Renaud Jamoul.

Plusieurs Flandriens entendent bien briller sur leurs terres. A commencer par Bert Cornelis, qui avait réalisé de belles choses pour ses débuts en R5 à Landen. Avec une  DS 3, Bert veut rivaliser avec Melissa Debackere, qui a signé de bons chronos à Spa avec sa Skoda, et surtout avec Steve Bécaert, qui pilotera une DS 3 R5 similaire en provenance de chez J-Motorsport.

Quatre pilotes seront au volant d’une Ford Fiesta R5. Le premier sera Polle Geusens, qui s’était d’emblée hissé dans le Top 5 au Haspengouw, avant de partir à la faute. A Tielt, le pilote de Lommel veut à nouveau se mettre en évidence sur la Fiesta R5 de Renties. Il sera une référence idéale pour Pieter-Jan Maeyaert, auteur de chronos prometteurs pour ses débuts dans la catégorie à Spa. Mais aussi pour l’homme d’affaires Philip Cracco, qui effectue son retour en rallye avec une toute nouvelle Ford Fiesta R5. Bruno Parmentier sera également de la partie sur une Ford Fiesta R5.

Surprise: Jonas Langenakens vient défier les régionaux Bert Coene et Tuur Vanden Abeele sur leurs terres. (photo B. Vanpoucke)

En Classe RC2, on retrouvera aussi Guino Kenis et sa Mini RRC. Nous sommes également curieux de voir les chronos des Mitsubishi sur le parcours rapide mais très étroit du TAC Rally. Bert Coene, Tuur Vanden Abeele et Jonas Langenakens pourront à n’en pas douter se battre pour les places d’honneur.

Spectacle assuré avec les Porsche et les BMW

Derrière les meilleures R5, le spectacle sera assuré notamment par six Porsche. Si la météo reste favorable, les fabuleuses GT allemandes et leur six-cylindres à plat peuvent rivaliser avec certaines R5. A Spa, Fred Bouvy est même parvenu à hisser une 997 GT3 sur le podium!

Tim Van Parijs emmènera un impressionnant peloton de 6 Porsche GT3. (photo L. Nautet)

Tim Van Parijs, alias « Mister Porsche », n’a pas encore course gagnée en GT puisque le multiple champion GT, Chris Van Woensel, prendra pour l’occasion le volant de la Porsche de Jochen Claerhout. Il sera sans nul doute capable de signer d’excellents chronos, surtout après sa belle victoire en Champagne avec sa Mitsubishi Lancer WRC05.

A Tielt, Claudie Tanghe pilotera quant à lui la 997 GT3 aux couleurs de Degro. Par le passé, il a déjà démontré être très rapide au volant d’une Porsche. Quant à Chris Debyser, il présentera son exemplaire rouge et gris au niveau national. Ces quatre Porsche seront assistées par le team JT Motors d’Ypres. Elles seront rejointes par la 997 GT3 rouge de Henri Schmelcher et la 996 GT3 du Britannique Darren Taylor.

Espérons que Thierry Cokelaere pourra aller plus loin qu’au Haspengouw avec sa belle BMW 1M. (photo B. Severins)

Le show ne manquera pas lors de ce TAC Rally puisque la BMW M Cup y disputera sa deuxième manche pour 2017. Avec douze BMW au départ, cette coupe monomarque réservée aux pilotes amateurs rencontre à nouveau un grand succès. Il faudra suivre évidemment la nouvelle BMW 1M du local Kurt Braeckevelt et les chronos de Thierry Cokelaere, le garagiste d’Oostrozebeke, avec sa BMW 1M de 420 ch. La concurrence sera rude avec le champion en titre, Franky Boulat, et le Néerlandais Wim Muilwijk. Il ne faudrait certainement pas oublier non plus Chris Algoedt, Bert Truyens, Wim Lootens, Brecht Hoorne et Jens Maes.

Avec pas moins de 88 voitures (dont 27 Historic) au départ de l’épreuve nationale, la bagarre sera présente à tous les étages lors de cette 44ème édition du TAC Rally. Rendez-vous samedi 8 avril à Tielt pour la troisième manche Belgian Rally Championship!

(Mis en ligne par B. Verstraete; photo Intro par MPP)