Même s’ils seront beaucoup moins nombreux que lors d’éditions antérieures, quelques Belges auront le plaisir de parcourir ce week-end les superbes spéciales du Rallye d’Antibes, épreuve comptant à la fois pour le Championnat de France et le Tour European Rally.

Aux concurrents habituels du Championnat de France comme Bonato (C3 R5), Bouffier, Berfa (Hyundai i20 R5), Gilbert, Roché (Skoda Fabia R5) ou Ancian et Wagner (Ford Fiesta R5) viendront se greffer une petite poignée de concurrents disputant le TER. Victorieux de la première manche en Roumanie sur une Skoda Fabia R5, Giandomenico Basso sera présent cette fois sur une Hyundai i20 R5, qui est en fait le « prix » remporté suite à sa victoire en TER la saison dernière.

Des locaux en R5, seuls Bouffier et Riberi (Skoda) se sont également inscrits en TER. En plus du Britannique Yates (Skoda), une autre Fabia R5 sera de la partie en TER, celle de Steve Fernandes. Sur sa nouvelle Skoda, disponible à la location, le pilote luxembourgeois habitué des épreuves belges est copiloté cette fois encore par notre compatriote Olivier Beck. Tommy Rollinger sera aussi de la partie sur sa Peugeot 207 S2000.

Vainqueur en TER2 Cup au Transilvania Rally, première épreuve du TER 2018, Joachim Wagemans retrouvera sa Peugeot 208 R2.  Joachim affrontera en TER2 Cup deux autres 208 R2, celle du Bulgare Grigor Grigorov et celle du Tchèque Erik Cais.

Mais le trio du TER ne manquera pas de références en R2 puisque le Rallye d’Antibes compte également pour la Peugeot 208 Rally Cup française.