Leader du Championnat du Monde des Rallyes depuis le Portugal, Thierry Neuville sait qu’il n’a pas vraiment droit à l’erreur ce week-end en Catalogne.

Avec 7 points d’avance sur Sébastien Ogier et 21 sur Ott Tänak, le leader du clan Hyundai jouera gros. « Je gère mon avantage au championnat depuis plusieurs rallyes et il faut continuer ainsi. Nous avons encore de l’avance et je suis le seul à pouvoir être éventuellement titré ce week-end. Mais on voit depuis plusieurs rallyes que tout peut arriver… L’objectif sera le même que sur les autres rallyes terre: perdre le moins de temps possible le premier jour et puis voir où on en sera avant l’asphalte. La pluie est annoncée pour samedi et les spéciales sur asphalte, mais je ne pense pas que ça fera une grosse différence. C’est à la fin du week-end qu’on fera les comptes. »

Estimant qu’une avance de 10 points lui permettrait d’aborder l’Australie sereinement, Thierry sait aussi que ses équipiers pourraient lui être d’une précieuse aide ce week-end. Davantage qu’au Pays de Galles: « Oui, c’est vrai qu’ils n’ont pas encore souvent pu m’aider. Mais dans le cas d’Andreas, il a vraiment souvent manqué de chance. Ici, Dani et Andreas peuvent vraiment faire quelque chose de bien. L’idéal serait qu’ils soient devant. Et puis me laissent passer dimanche si je suis juste derrière évidemment (rires). »

Photo Hyundai Motorsport GmbH

Du côté de l’équipe coréenne, tout le monde semble décidé à faire le maximum pour permettre à Thierry Neuville d’être titré. Ici ou en Australie. « C’était aussi le cas au Pays de Galles », confirme le Team Manager, Alain Penasse. « Tout était prévu s’il s’avérait nécessaire de jouer la course d’équipe le dimanche et de donner des consignes. Mais ce ne fut pas nécessaire car Thierry a passé Hayden et Andreas à la régulière. La seule consigne qu’on avait donné dimanche matin, c’était ‘full attack’ pour tout le monde. Malheureusement, Andreas était vraiment très malade au matin. Il a vomi après la première spéciale et a même pensé abandonner avant la Power Stage. Dans ces conditions, son chrono n’était pas si mauvais. Par contre, on n’a pas trop compris pourquoi Hayden n’avait pas attaqué comme prévu pour essayer de priver de points les adversaires de Thierry au championnat… »