Il est temps de laisser de côté le malheureux épisode des 24 Heures de Zolder pour l’équipe de Kronos Porsche Centre. Si l’abandon précoce de la Porsche 991 GT3 Cup a hypothéqué ses espoirs de titre, l’équipe est regonflée à bloc pour la finale du Belcar Endurance. Un châssis flambant neuf a été livré dans le courant du mois de septembre, et les mécaniciens de la concession ont une nouvelle fois réalisé un travail formidable pour que la belle de Stuttgart soit fin prête pour le clap de fin de cette saison 2017.

L’équipage de la Porsche n°991 sera quelque peu modifié à cette occasion puisque Didier Van Dalen et Damien Coens seront accompagnés par une nouvelle recrue qui n’est autre que Thierry Van Dalen, le papa de Didier.

“Il s’agira de ma première course en Belcar depuis près de 20 ans !”, sourit Thierry. ”Frédéric Bouvy, qui épaule habituellement Damien et Didier, dispute le Rallye de Jalhay sur sa 911 Safari le même week-end. Il m’a gentiment proposé que je le remplace. Je n’ai participé qu’à une poignée de courses en GT depuis 1998, je roulerai dès lors sans la moindre prétention. Mais je suis très heureux de prendre le volant de cette Porsche qui me nargue dans le show-room depuis le début de l’année.”

Après quelques participations communes en VW Fun Cup, Didier Van Dalen épaulera à nouveau son papa, cette fois avec un Flat-6 de 3,8 litres dans le dos. ”Prendre part à une course avec son père est toujours un moment unique pour un pilote”, admet Didier. ”Cela sera la première fois que nous nous partagerons une Porsche en compétition. Il m’a regardé courir en Porsche GT3 Cup Challenge Benelux et en Belcar Endurance depuis le muret des stands pendant trop longtemps. Il était donc temps d’être réunis. Ce qui sera le plus étrange, c’est que je jouerai durant le week-end un rôle de mentor pour lui… alors que son expérience s’étale sur plus de 20 années de carrière !”

Avoir Thierry Van Dalen comme équipier sera en revanche une première absolue pour Damien Coens. Le Bruxellois dévoile les ambitions de l’équipe pour cette finale limbourgeoise. ”Thierry et moi avons croisé le fer à plus d’une reprise au siècle dernier”, rigole Damien.

”Mais nous n’avons jamais eu l’occasion de courir sur la même voiture. J’ai donc hâte que le week-end commence. Nous n’avons plus rien à jouer au championnat. Nous allons donc aborder cette dernière course de la saison avec comme objectif de prendre un maximum de plaisir. Si tout se passe bien, je suis persuadé que nous serons en mesure de revendiquer une place sur le podium dans la catégorie Belcar 1.”

La finale du Belcar Endurance aura lieu les 14 et 15 octobre prochains sur le circuit de Zolder, dans le cadre de l’American Festival Nascar Finals. Ce qui offrira assurément une atmosphère dépaysante à base de pom-pom girls, animations et shows à gogo comme on peut en retrouver aux Etats-Unis. Un rendez-vous à ne pas manquer !