Le Tour de Belgique 2017 a démarré avec un prologue passant par la piste de karting de Marche et un RT de « mise en jambes » dans la vallée du Néblon. Pour les concurrents engagés en catégorie Marathon,  il était vraiment question d’apéro avant d’affronter une boucle nocturne qui s’annonçait particulièrement sélective. En revanche, les équipages engagés en ’’Tour de Belgique’’ pouvaient déjà se concentrer sur la journée de samedi qui emmènera la caravane à Mettet et sur les côtes de Houyet et Gendron.

De ce prologue, on retiendra les soucis de boîte rencontrés par le duo André Lamotte-Joseph Polet (Lancia Fulvia) et les quelques… figures sur le circuit de karting, particulièrement glissant. Au retour à Durbuy, Yves Deflandre-Joseph Lambert (Porsche 911-18,5 pts) menaient la danse en Marathon devant Johnny Delhez-Eddy Gully (Ford Escort RS-19,2) et Eric Piraux-Catherine Monard (Renault 5 Alpine-20,2) tandis qu’en Tour de Belgique, Pascal Gonin-André Lys (Porsche 911-15,7) devançaient Ingrid Peeters-Jens Vanoverschelde (VW Karmann Ghia-21,0) et Dirk Van Rompuy-Chris Goris (Opel Ascona-21,6).

En bref

De droite à gauche: comptant parmi les meilleurs équipiers belges, Jens Vanoverschelde est passé du baquet de droite à celui de gauche puisqu’il a conduit la VW Karmann Ghia n°3 durant le prologue. Mais son équipière Ingrid Peeters, malchanceuse l’an dernier sur cette même auto, devrait prendre le volant en quelques occasions.

Débutante: la Ford Anglia d’Eddy Delhez-Eric Chapa était l’une des voitures les plus admirées dans le parc. Terminée « au finish » par l’équipe de Johnny Delhez, la petite Anglaise – magnifiquement réalisée – est propulsée par un 1300cc et arbore une livrée Gulf du plus bel effet.

Frayeur: ayant racheté la Volvo 122 de Damien Chaballe, Grégory Claude et Jean-Guy Roche ont cru devoir déclarer forfait pour leur premier rallye. La veille du départ en effet, un incendie s’est déclaré au moment de la mise en marche du moteur. Plus de peur que de mal, heureusement : arrivés in extremis à Durbuy, les deux Arlonnais a pu s’élancer… en queue de peloton.

Forfait: un seul forfait a été enregistré, celui de Stefan Van Vooren-Jochen Moortgat (Porsche 911) en raison d’un petit souci de santé frappant un des membres de l’équipage.