Patrick Snijers et son copilote Davy Thierie ont achevé le Spa Rally en 5e position avec leur Porsche 997 GT3 aux couleurs de Maes Containers. Il s’agissait de la deuxième des neuf épreuves entrant en ligne de compte pour le Championnat de Belgique des Rallyes 2018. Snijers et Thierie ont en outre remporté la classe GT.  

Après son envol manqué lors du Rally van Haspengouw, Patrick Snijers avait à cœur de se racheter un honneur. Le Spa Rally avait bon ne pas être l’épreuve la plus idéale pour une Porsche aux seules roues arrière motrices, Snijers était décidé à tout mettre en œuvre pour obtenir le meilleur résultat possible. 

Le duo débutait l’épreuve avec un 6e meilleur chrono, mais en fin de première journée, ils retombaient en 10e position au général. Les conditions de course, avec un épais brouillard le vendredi soir, ne plaidaient guère en faveur de la Porsche. Dès samedi matin, Patrick Snijers effectuait d’un coup un bond de trois places au classement, pour se retrouver en 7e position. A mi-journée, il intégrait le top 5. Lors de la seconde boucle de cinq spéciales, Snijers a croisé le fer avec le jeune Pieter-Jan Michiel Cracco, 19 ans. Il glissait en 6e position, mais lors de l’ultime spéciale, le pilote de la Porsche donnait le maximum et repassait devant Cracco pour le gain de la 5e place. 

Patrick Snijers a oublié son abandon de Landen en s’offrant la 5e place (Photo Joffrey Vincent).

“Je suis très satisfait de cette 5e place, explique Patrick Snijers. Je lorgnais avant tout sur la victoire en GT, et j’espérais en effet pouvoir intégrer le top 5 final. Mais en fait, je ne pensais pas pouvoir concrétiser, vu la qualité du plateau. Le parcours n’était en outre pas vraiment à l’avantage de la Porsche. C’était un truc taillé sur mesure pour les R5 à traction intégrale. Que nous puissions décrocher un tel résultat après deux jours de course, c’est tout simplement parfait. Ce samedi, deux spéciales ont été neutralisées, chaque fois au moment où nous allions nous élancer. C’était deux tronçons dans lesquels j’avais espoir de pouvoir faire la différence. Dont La Clémentine. L’après-midi, nous y avons signé le 4e meilleur temps. Pour être honnête, je m’étais fait à l’idée que j’allais finir 6e, mais dans la dernière spéciale, j’ai décidé d’y aller à fond. C’était plus fort que moi. Résultat : nous intégrons le top 5. J’aimerais dès lors remercier chaleureusement mon sponsor Yves Maes, responsable de Maes Containers, pour sa confiance. Merci aussi à mon copilote occasionnel Davy Thierie. Il a été un guide parfait sur ce parcours très délicat. Début avril, je mettrai tout en œuvre pour de nouveau briller à Tielt, dans le cadre du TAC Rally.’’