Les près de 150 participants engagés ce week-end pour la troisième épreuve de la IAME Series Benelux ont eu très chaud à Francorchamps ! Mais malgré la canicule, les pilotes ont proposé de splendides luttes en piste et des Finales à rebondissements. Enzo Lévêque (X30 Senior), Cian Shields (X30 Junior), Milan Kok (X30 Cadet), Sacha van ’t Pad Bosch (Mini), Benjamin Berghmans (X30 Master) et Gil Mertens (X30 Super Shifter) sont sortis vainqueurs de cette manche spadoise ayant surpris certains candidats au titre. De quoi parfois modifier la physionomie du championnat avant d’entamer l’avant dernier rendez-vous de la saison à Genk.

X30 Senior : Lévêque dominateur

Dans la très disputée catégorie X30 Senior, avec 49 engagés, le rookie Enzo Lévêque est devenu le troisième vainqueur différent de la saison à Francorchamps. Premier à l’issue des qualifications et des manches qualificatives, le Français s’est aussi montré dominateur en Finale en menant la course de bout en bout. Derrière, O’Neill Muth a assuré le spectacle ! Parti depuis la 5e place sur la grille de départ, ce Bruxellois qui roule sous licence Allemande est parvenu à remonter au deuxième rang au terme d’un joli duel avec le Néerlandais Joey van Splunteren, troisième devant Xavier Dias, seulement arrivé sur place le samedi matin à cause d’examens scolaires. Le Champion 2018 de la IAME Series Benelux a réalisé une excellente opération au championnat puisque van Splunteren s’est emparé de la tête au détriment du Français Corentin Collignon, cinquième de la Finale en s’élançant… 14e !

À deux épreuves de la fin, tout reste très ouvert : Joey van Splunteren compte seulement six points d’avance sur O’Neill Muth et huit sur Matteo Raspatelli, 6e dans les Ardennes. Corentin Collignon est en embuscade avec 11 unités de retard.

Photo Pascal Verheuge

X30 Junior : Shields fait le break

Les 30 concurrents de la catégorie X30 Junior (12-14 ans) ont offert une magnifique Finale aux spectateurs massés dans les nouvelles infrastructures du Karting de Spa-Francorchamps. Après être retombé au quatrième rang en début de course, Cian Shields s’est finalement imposé en trouvant l’ouverture sur le Britannique Ollie Marsch dans l’avant-dernier tour. De quoi conclure un week-end parfait pour l’Écossais, poleman, en tête à l’issue des manches qualificatives et désormais solide leader du championnat avec 17 points d’avance sur Liam Mc Neilly. En finissant troisième à moins d’une seconde des deux leaders, le Britannique n’a toutefois pas démérité et reste dans la course au titre, tout comme le Néerlandais Bart Ploeg, 4e de la Finale. Le Top 5 a été complété par un autre Britannique, Christian Lilley, lequel a devancé de justesse le premier Belge, Yani Stevenheydens. La première féminine du peloton, Sita Vanmeert a terminé à une belle 7e position devant le Polonais Victor Obarzanek et le Britannique Zach Ripley, le grand perdant du jour après avoir écopé d’une pénalité de 5 secondes pour un spoiler avant mal fixé. Notons enfin la belle remontée de Noah Maton du 29e au 11e rang.

X30 Cadet : Kok à la conclusion

A l’image de Cian Shields en X30 Junior, Milan Kok a creusé l’écart au championnat dans la catégorie X30 Cadet à Francorchamps. Grâce à sa deuxième place après les manches qualificatives et son succès à l’arrachée en Finale, le Néerlandais a conforté son leadership au classement provisoire (13 points d’avance). En tête à l’issue des manches qualificatives, Kimmy Abraham semblait pourtant sur la bonne voie en s’élançant depuis la pole position en Finale. Mais une porte un peu trop ouverte au freinage de l’épingle lui a coûté cher ! Bousculé, l’ex-Champion Mini a finalement dû se contenter du cinquième rang derrière un Simon Lacroix passé proche de la victoire et un duo très animé composé de Rayhan Mouôya et Wout De Ridder. Une chose est sûre, il y aura de la revanche dans l’air lors du prochain rendez-vous à Genk !

Photo Pascal Verheuge

Mini : van’t Pad Bosch sans conteste

Dans la classe Mini (7-11 ans), Sacha van’t Pad Bosch a démontré à Francorchamps qu’il est bien le patron de cette IAME Series Benelux 2019 ! Poleman, premier après les manches qualificatives et vainqueur de la Finale avec plus de cinq secondes d’avance, le Néerlandais n’a laissé que des miettes à ses adversaires, impuissants. Patrice Kowalewski aurait peut-être pu revendiquer cette victoire, mais sa mauvaise position de départ (10e) l’a contraint à d’abord se battre pour remonter. Il a finalement décroché le premier accessit en prenant le meilleur sur un groupe de cinq pilotes emmené par Thomas Strauven, Thibaut Ramaeckers, Thibauld Geladé, Mark De Bruijn et Henk Vuik Junior. Notons toutefois que, suite au contrôle technique, le classement est suspendu à partir de la troisième place pour que des examens approfondis puissent être menés.

Au championnat, Sacha van’t Pad Bosch caracole en tête et semble bien parti pour décrocher la couronne en fin d’année. La lutte est par contre beaucoup plus ouverte pour les places d’honneur.

Photo Pascal Verheuge

X30 Master : Berghmans crée la surprise

Au vu des deux premières épreuves disputées en X30 Master (+ de 25 ans ou + de 75 kilos) cette saison, on pensait assister à un nouveau duel entre les leaders du championnat, Fabio Kieltyka et Hubert Bauthier, à Francorchamps. Mais Benjamin Berghmans a déjoué tous les pronostics dans une Finale pour le moins mouvementée ! Monté en puissance tout au long du meeting, le Belge est parvenu à s’installer à la deuxième place après les manches qualificatives avant de conclure le week-end de la plus belle des manières et de remporter sa première victoire devant Fabio Kieltyka. Comme à Ostricourt, ce dernier s’est montré impérial lors des essais et des manches qualificatives sans réussir à conclure en Finale. Il réalise toutefois la bonne affaire au championnat puisque son grand rival Hubert Bauthier n’a terminé qu’au 7e rang. Une autre belle performance est à mettre à l’actif de Nicolas Chapelle que l’on retrouvait sur la troisième marche du podium devant le Britannique Patrick Pearce, Quentin Henry et Bjorn Verhamme.

X30 Super Shifter : entrée réussie pour Mertens

C’est ce que l’on appelle faire sensation ! Pour sa première apparition dans la classe X30 Super Shifter, Gil Mertens a brillé de mille feux sur la piste du Karting de Spa-Francorchamps. Mis à part lors de la séance d’essais qualificatifs, le Belge n’a jamais quitté la première place dans cette catégorie des karts à boîte de vitesses. Auteur d’un excellent départ en Finale, il a pu gérer tranquillement sa course jusqu’à l’arrivée, l’accrochage impliquant Christof Huibers et Sam Claes au freinage de l’épingle l’ayant bien aidé. Un fait de course dont a pu profiter aussi l’Estonien Sten Dorian Piirimagi pour s’offrir la deuxième place sur le podium devant Rowan Grinwis et un autre Estonien, Kaspar Korjus. De son côté, Corentin Grégoire a complété le Top 5 après avoir résisté aux assauts de Frédéric Op de Beeck dans les derniers tours.

C’est au final Sten Dorian Piirimagi qui est le grand vainqueur de cette étape ardennaise, le leader du championnat ayant accru son avance sur Christof Huibers au classement provisoire. Le Belge accuse désormais un retard de 16 points avant de se rendre à Genk du 16 au 18 août prochains pour le quatrième et avant-dernier rendez-vous de la IAME Series Benelux.

Photo Pascal Verheuge