Quatre podiums, deux victoires, deux meilleurs tours en course et le leadership au général. Tel est le bilan du deuxième rendez-vous du Trophée Andros 2018-2019 qui faisait étape en Principauté d’Andorre, pour Comtoyou Racing. Déjà l’an dernier, la moisson catalane avait été bonne avec 3 podiums, une victoire et un best lap, mais l’équipe waterlootoise est encore montée d’un niveau cette année.

Louis Gervoson a récolté 2 victoires et prend la tête du classement général Elite. Il se permet même de faire le break et de creuser l’écart. Lionel Daziano qui n’a pas gagné cette fois en Andorre, pointe quant à lui le bout du nez de son Audi A1 Quattro en 3e place au général derrière Dorian Boccolacci.

Du côté des Elite Pro, Bertrand Balas remplaçait Olivier Panis retenu à d’autres occupations, et s’est immédiatement senti à l’aise à bord du bolide allemand. Il signa d’emblée une 6e place vendredi.

Nathanaël Berthon, pas encore complètement dans le rythme, passait sous le damier en 9e position lors de cette première journée.

Les pilotes ont montré de bien belles choses, ce qui permettait d’espérer de meilleurs résultats pour ce samedi. Et ce fut le cas, qualifiées P3 pour Nathanaël et P5 pour Bertrand, les pilotes Comtoyou Racing allaient gagner une place sur la grille puisque Comte alors 2e devait renoncer avant même le départ. Nathanaël s’est directement placé dans le sillage de Dubourg avec son équipier Balas juste derrière lui. La stratégie était claire, si ces places restaient inchangées: Berthon laisserait filer sa 2e place et donc 1 point en laissant passer Balas. De cette manière, il termine 3e de la course et n’embarquera « que » 20kg de ballast à Isola 2000, Balas n’étant pas de la partie, c’est tout bénéfice pour le pilote auvergnat. Dubourg l’emporte donc devant un doublé Comtoyou en Balas 2 et Berthon 3.

Au classement général, Berthon remonte en 7e place.

Du côté des teams, Comtoyou s’installe en 2e place avec 584 points à 24 points du leader. Pour rappel, l’équipe belge l’avait emporté l’an dernier et remet donc son titre en jeu.

Après une très belle saison en tourisme et en VW Fun Cup l’équipe va s’accorder quelques jours de repos, même si des essais sur glace sont prévu avant la reprise le 11 janvier à Isola 2000.

Avec Com