Il y a parfois des week-end au Trophée Andros qui sont plus compliqués que d’autres … le moins que l’on puisse dire, c’est que les mécanos de Comtoyou Racing ont eu du boulot ce week-end !

Entre un embrayage, des pignons de boîtes et autre différentiel cassé, les hommes de l’ombre n’ont pas arrêté pour les quatre pilotes du team brabançon puissent avoir à leur disposition le meilleur matériel possible : « Les mécanos ont été top, on a eu plein de problèmes, maintenant on pense à Lans » confiait Olivier Panis à François Verbist le team manager.

Il est vrai qu’Olivier n’a pas eu de chance, lors des qualications son embrayage lui a joué de vilains tours et il n’a pas pu se qualifier pour la Super Pole ni pour la super finale. Il joua donc la sécurité lors de la « petite » finale en signant quand même le meilleur temps en course synonyme d’un point supplémentaire qui sera peut-être bien utile plus tard lors du décompte final. Panis se classe 9e de cette deuxième journée.

Toujours en Elite Pro, Nathanaël Berthon a signé une splendide deuxième place lors de la super pôle et gardant cette place à l’issue d’une magnifique course finale l’opposant pendant 6 tours aux électriques de Lagorce, le vainqueur de jour, et de Aurélien Panis, 3e. Les trois hommes ont terminé roues dans roues, Nathanaël signant le meilleur résultat d’une voiture thermique.

Au général Nathanaël s’installe en 4e position, Olivier devra lui attendre le décompte des deux plus mauvais résultats de ses concurrents pour savoir où il se classe réellement, puisqu’ayant manqué les deux manches de Andorre, il n’a lui aucun joker.

Louis Gervoson et Lionel Daziano ont une fois de plus signé un doublé sur le podium des Elite, mais encore une fois sur les places d’honneur, en 2e et 3e places. La victoire revient à Dorian Boccolacci qui rappelons-le a signé le meilleur temps des Elite mais aussi des Elite Pro lors des qualifications, vous le comprendrez, il ne fera pas beaucoup de saisons dans la catégorie « amateurs » de ce Trophée Andros.

La régularité et le l’homogénéité du team permet à Comtoyou Racing de renforcer son leadership au classement des équipes, l’équipe belge ayant pris possession de la première place hier. Arrivés vendredi avec 22 points de retard, nous voici maintenant 1er avec 36 points d’avance.

Rendez-vous désormais à Lans-en-Vercors dès vendredi, à Super-Besse le 2 février ou au Stade de France le 9 février.

Source: Com