Mercedes impressionne aux essais des 24 Heures de Spa 

La McLaren #58 Garage 59 de Shane Van Gisbergen a réalisé le meilleur temps au cumul des deux séances qualificatives de cette édition 2016 des Total 24 Hours of Spa. Au début de la seconde séance, le pilote néo-zélandais a amélioré le chrono qu’avait réussi Maximilian Götz (#86 AMG-Team HTP Motorsport Mercedes-AMG) au cours de la première séance. La différence est infime : 0,058 sec ! Dani Juncadella a accroché le 3e meilleur temps avec la #56 Mercedes-AMG Black Falcon, réalisant par la même occasion le meilleur temps dans la catégorie Pro-Am. Les vingt voitures les plus rapides participeront ce vendredi à la Superpole. Le meilleur temps de la catégorie Am est à mettre à l’actif de la #888 Ferrari Kessel Racing alors que Grégory Paisse a réussi le meilleur chrono du groupe National au volant de la #230 Porsche SpeedLover.

Dans chacune des deux séances, le bon “spot” était à prendre en début de séance, la plupart des teams se concentrant ensuite sur les réglages. Ainsi, Maximilian Götz, un des vainqueurs de l’édition 2013, se retrouvait en haut de la hiérarchie au terme d’une première session de 75 minutes. Shane Van Gisbergen profitait d’une température plus fraîche au début de la séance de nuit pour prendre l’avantage sur le pilote allemand. Le poleman des Liqui-Moly Bathurst 12 Hour signait un 2’18’’74 d’excellente facture, à trois dixièmes de seconde seulement de la pole de l’an passé. Dani Juncadella, grâce à un temps réussi en première séance, plaçait sa #56 Mercedes-AMG Black Falcon à la troisième place, la première en catégorie Pro-Am. Mais avec 4 voitures de cette catégorie intégrées dans le Top 20, la pole en Pro-Am se décidera elle aussi ce vendredi, lors de la Superpole.

1DX_1212

La lutte pour le meilleur temps dans les catégories AM et National s’est elle achevée ce soir. Niki Cadei n’a eu besoin que de 3 tours au volant de la #888 Ferrari Kessel Racing pour signer le meilleur temps en AM Cup (et le 36e au général), alors que le duel en groupe National entre les deux Porsche 991 Cup a tourné à l’avantage de la #230 SpeedLover, pilotée par Grégory Paisse.

La grille de départ est désormais figée pour les voitures de la 21e à la 65e place, le Top 20 étant remis en jeu à l’occasion de la Superpole qui débutera ce vendredi à 18h00. Avec 24 voitures qualifiées dans la même seconde ce jeudi soir, nul doute que la bagarre pour la meilleure place sur la grille de départ sera… torride ! Cette séance de 30 minutes sera diffusée en live sur les sites des Total 24 Hours of Spa et de la Blancpain GT Series.

1DX_1392

Shane van Gisbergen (#58 McLaren Garage 59): «C’était un début de journée assez difficile avec les conditions météo mais cela s’est bien amélioré. La voiture n’était pas au mieux dans les premières séances mais on a bien travaillé et nous avons trouvé le bon set-up. On était 19e au terme de la première des deux séances qualificatives, tout près de l’exclusion pour la Superpole. Il était indispensable de faire mieux durant la séance de nuit. Bien sûr ce chrono nous permet simplement de faire partie de la Superpole, mais on est content de notre niveau de performance.»

Maxi Götz (#86 Mercedes-AMG AMG-Team HTP Motorsport): «Je crois que le meilleur temps en essais était de 2’18’’6 et j’ai réussi 2’18’’5 en qualif. Et je constate qu’il n’y avait pas beaucoup de pilotes sous la barre des 2’19’’. J’ai juste voulu sortir au bon moment et trouver un bin créneau pour réaliser le chrono. Ensuite, on était plutôt confiant, sachant que personne ne pourrait améliorer ce chrono.»

1DX_0263

Dani Juncadella (#56 Mercedes-AMG Black Falcon): «Ma première expérience avec la voiture, c’était il y a quelques semaines à peine en British GT, et on manquait vraiment de rythme. Alors, franchement, c’est génial de se retrouver ici. Aujourd’hui, on a bien progressé sur le plan des réglages. Durant la séance de pré-qualification, j’étais à une seconde mais on a réussi un bon chrono ce soir. Demain, je voudrais être au top et accrocher une bonne position sur la grille, mais on sait qu’en Pro-Am, la bagarre sera ardue et c’est quand même notre objectif principal. Mais en voyant le résultat de ce soir, je ne vois pas pourquoi je ne viserais pas la pole au général…»
Nicola Cadei (#888 Ferrari Kessel Racing): «J’ai finalement juste eu besoin de trois tours, mais auparavant, on a passé pas mal de temps pour trouver les bons réglages en séance pré-qualificative. Dans mon premier tour, j’ai été surpris par une voiture arrêtée en plein milieu de la courbe de Blanchimont. Cela a ruiné mon chrono et nous a mis hors concours pour la Super Pole qui était notre objectif initial.»

Grégory Paisse (#230 Porsche SpeedLover): «C’est ma première participation à cette course et c’est un peu un rêve qui devient réalité. C’est fantastique de se retrouver ici, au milieu des meilleures voitures GT et des meilleurs pilotes du monde. Je n’ai pas de mots pour décrire mes sentiments.»