6ème en Super Formula japonaise à Motegi

Stoffel Vandoorne disputait la 4ème manche du championnat de Super Formula, ce week-end, à Motegi. Le représentant du RACB National Team en monoplace a franchi la ligne d’arrivée au 6ème rang alors qu’il s’était élancé de la 9ème position sur la grille de départ.

VandoorneS 1605 SupFormJ (-) 2

En perfectionniste qu’il est, Stoffel Vandoorne n’était pas entièrement satisfait de son résultat japonais: « Après des essais libres où nous n’avions pas les meilleurs réglages, le comportement de ma monoplace s’est bien amélioré pour la première phase des qualifications. Si bien que j’ai pu réaliser le 4ème chrono. Pour la Q2, hélas, le set-up n’était pas le mieux adapté et j’ai raté la Q3 pour deux centièmes. C’est dommage, je suis sûr que j’aurais pu signer un chrono dans le top 5. »

C’est donc de la 9ème place sur la grille que notre compatriote s’est élancé.

« Pour la première fois de la saison, nous devions composer avec deux types de gommes. Comme la plupart des pilotes qui démarraient devant moi, j’ai opté pour les soft. C’était le bon choix. J’ai pris un départ correct et j’ai rapidement gagné quelques places. Grâce à un pit stop efficace, je suis ressorti 5ème en pneus medium. Par la suite, je n’ai pu résister à un concurrent et c’est en 6ème position que j’ai passé le drapeau à damier. Franchement, je crois qu’il n’y avait pas moyen de faire mieux. Nous avions le rythme pour terminer en 6ème position. Je suis ravi de grappiller quelques points mais aussi d’être le premier classé parmi les pilotes équipés du moteur Honda. »

Quelques heures après la course, Stoffel Vandoorne s’envolait pour notre pays. Le prochain week-end, le représentant du RACB National Team le passera dans le giron de l’écurie McLaren-Honda pour vivre intensément le Grand Prix de Belgique de Formule 1.