Le week-end dernier, La Filière Frédéric Sausset concourut en Bourgogne pour les VdeV Series – 4 Heures de Dijon-Prenois.

Le trio de pilotes franco-belge-japonais retrouva la piste après un épisode de cinq semaines passées entre autres à parfaire sa préparation physique. « J’ai entamé un programme recommandé par La Filière » nous a expliqué Nigel Bailly. « Les entraînements comprennent de la boxe. Je suis assisté pour cela d’un coach. Je fais aussi du vélo à bras, des exercices avec des haltères. Il s’agit avant tout de renforcer les membres les plus sollicités lors des courses, à savoir épaules, cou, poignets, mains, etc. Il est aussi très important de réaliser des séries d’étirements après chaque séance d’entraînement. »

Cette préparation physique s’avèrera critique pour un week-end de course où la température de l’air fut en moyenne de 34 degrés Celsius.

Les essais

Conformément aux attentes, les trois pilotes apprivoisèrent rapidement un circuit qu’ils ne connaissaient pas et améliorèrent leurs temps au tour tout au long des séances libres et qualificatives. « On est dans le rythme des autres voitures, sans forcer. L’écart entre nos pilotes se réduit aussi au fur et à mesure du roulage. Bref, la course s’annonce bien. » nous a indiqué Frédéric Sausset. Snoussi Ben Moussa qualifia la voiture en 17ème position avec un temps de 1:15.627, soit 3.2 secondes derrière Mathias Beche, l’auteur de la pole position.

La course

Snoussi Ben Moussa prit un départ prudent puis remonta rapidement le peloton: 10ème au 12ème tour, 5ème au 30ème tour et enfin second au 32ème tour. Il garda cette position lors de son retour au stand pour un changement de pilote et alors que la course était neutralisée par l’entrée en piste d’un safety- car.

Ben Moussa nous raconte son premier relais: « Au moment du départ, j’étais un peu stressé et j’avais très chaud mais tout est vite rentré dans l’ordre. Je me suis senti à l’aise dans la voiture et j’ai commencé à augmenter le rythme. J’ai doublé les concurrents un par un jusqu’à la fin de mon relais qui se termina derrière le safety-car. C’est à ce moment-là que je me suis rendu compte qu’il y avait les voitures de tête devant moi ! Rentré au stand, je suis descendu de la voiture pour laisser la place à Nigel. Il est reparti et tout le monde me félicita en m’expliquant que j’étais remonté en 2ème position et que mon relais avait été fabuleux. J’étais vraiment ravi de voir toute l’équipe fière de ce que je venais de faire. »

La #84 rétrograda malheureusement au 18ème rang après que Snoussi Ben Moussa fut ralenti dans la voie des stands par une dépanneuse mais aussi à la suite d’un changement de pilote très long. « Le changement de pilote est un point sur lequel nous devons encore progresser » a indiqué Frédéric Sausset après la course. « Entre le changement de pilote et l’épisode de la dépanneuse, on a dû perdre cinq tours, voir six ».

Nigel Bailly remonta à son tour sur le peloton mais fut coupé dans son élan par une nouvelle voiture de sécurité. « J’ai dû perdre un tour derrière elle » dit-il. « Elle est sortie juste devant moi, au pire moment ».

Bailly laissa le volant à Takuma Aoki. Le Japonais éprouva aussi quelques difficultés pendant son relais. « La ceinture qui fixe mes jambes s’est desserrée. Du coup, elles bougeaient et tapaient un peu dans le levier de frein. J’ai donc passé une partie de mon relais à chercher un autre moyen de les bloquer. Il était difficile de me concentrer et d’effectuer des chronos stables. Heureusement, Snoussi a pu faire un dernier relais et terminer la course sans encombre ».

Le Français fut salué par le drapeau à damier en 17ème position. Un résultat très encourageant pour Frédéric Sausset: « On progresse très vite. Être en seconde position à la fin du premier relais de Snoussi démontre tout notre potentiel. Bien entendu, il reste beaucoup de travail afin d’être prêt pour les 24 Heures du Mans 2020 mais on avance résolument avec notre Filière vers cet objectif ultime ».

Prochain rendez-vous pour La Filière : les 4 Heures d’Endurance de Navarra (Espagne) les 31 Aout et 1er/2 Septembre 2018.

Source : Com