Considérée comme la « before » des 24 heures de Spa, la SRO Speedweek a débuté ce week-end avec du British GT, du GT Sports Club mais aussi du European GT4 au menu. Et les équipes et pilotes belges ont fait flotter haut les couleurs nationales dans les Ardennes belges…

British GT : Martin, clap première !

Au terme d’une course de 120 minutes complètement folle, Maxime Martin, associé à Graham Davidson sur l’Aston Martin V12 Vantage GT3 n°47 Jetstream Motorsport, a décroché sa première victoire en British GT. Le Bruxellois a devancé avec une petite avance Ryan Ratcliffe-Rick Parfitt (Bentley Continental GT3 Parker) et Jonny Adam-Flick Haigh (Aston Martin Vantage GT3 Optimum) qui complètent le podium. De bon augure pour « Pushpapy » en vue du double tour d’horloge ardennais.

GT Sports Club : Boutsen Ginion plutôt deux fois qu’une

Le Boutsen Ginion Racing n’a pas fait dans la demi-mesure en Blancpain GT Sports Club avec un Karim Ojjeh tout simplement impérial qui s’est adjugé la victoire dans la course qualificative et dans la course principale au volant de sa belle BMW M6 GT3. Le Saoudien a devancé dans le premier exercice l’Italien Mario Cordoni et le Belge Patrick Van Glabeke, les deux pilotes Ferrari échangeant leurs positions sur le podium dans le second affrontement. On notera les très belles 6ème et 4ème places d’Angélique Detavernier, inscrite sur une Ferrari AF Corse.

GT4 : Au bonheur de Lémeret, Dejonghe mais aussi de Mühlner !

Avec une cinquantaine de voitures engagées, le championnat européen de GT4 se porte plus que bien. La meilleure performance belge est venue de la part de Sam Dejonghe qui a terminé 4ème de la Course 2 sur la Mercedes-AMG du team SRT qu’il partage avec le Hollandais Bas Schouten. La victoire au général est revenue à l’Alpine A110 GT4 de Tribaudini-Jean. Lors de la Course 1, Stéphane Lémeret a réalisé la meilleure prestation noire-jaune-rouge en finissant à la 17ème place sur la BMW 3Y Technology. Victoire pour l’Audi R8 Phoenix Racing de Dontje-Moller Madsen. On notera par ailleurs la 2ème place suivie d’une victoire en Am pour la Porsche Cayman que l’équipe Muhlner Motorsport alignait pour l’Allemand Moritz Kranz.