Samedi, le Championnat de Belgique des Rallyes prendra son envol à Landen avec le Rally van Haspengouw. L’affiche de l’épreuve est superbe avec pas moins de 13 R5 au départ. Vincent Verschueren est l’un des ténors qui ne voulait absolument pas manquer ce rendez-vous. Vincent retrouvera la Skoda Fabia R5 GoDrive portant le numéro 46. Cette année, le champion 2017 veut à nouveau viser le titre en Belgique.

Vincent Verschueren et le team GoDrive se sont préparés ces dernières semaines dans le calme en vue de la saison à venir. Leur motivation n’en est pas moins grande… « En effet. Je suis vraiment impatient que la saison démarre. A Landen, tout le monde sera là. La bagarre s’annonce fantastique. Si la météo reste sèche, il sera difficile de faire la différence. Dans ces conditions, ce seront de nouveau les petits détails qui feront la différence. Mais il faut évidemment avoir une voiture parfaitement réglée pour évoluer constamment à la limite. Tout le monde va attaquer très fort, » se réjouit Vincent Verschueren, le fer de lance de GoDrive, l’équipe de Gaby Goudezeune. « Je suis fier que nous puissions de nouveau revendiquer le titre en Belgique avec GoDrive. Nous sommes vraiment une équipe d’amis et nous faisons tout nous-mêmes. Quand le résultat est là, nous n’en sommes que plus heureux. »

Le Rally van Haspengouw accueillera notamment trois nouvelles Volkswagen Polo R5, pilotées par trois pilotes de pointe. Cela n’effraie pas Vincent. L’an dernier, il avait dominé les débats au Rally van haspengouw avant qu’une pénalité ne vienne réduire ses efforts à néant : « Kris Princen, Adrian Fernémont, Cédric Cherain, les frères de Mevius, Patrick Snijers, … Il y a un paquet de candidats à la victoire. C’est vraiment bien de voir Princen et Cherain en Polo. Pour moi, cela représente un nouveau défi, et cela me motive vraiment. Sommes-nous prêts ? A la fin de la saison dernière, nos performances avec la nouvelle Fabia R5 n’étaient pas vraiment à la hauteur de nos espérances. A Courtrai, j’étais vraiment à l’aise avec la Skoda, mais je ne me battais évidemment pas contre Kris Princen. C’est difficile de dire où nous en sommes vraiment. Mais je pense que nous sommes prêts. A chaque fois, nous nous poussons l’un l’autre pour aller plus loin encore. Les premiers chronos à Landen seront significatifs. Et s’il le faut, nous mettrons la barre un peu plus haut encore… » Lors de l’épreuve d’ouverture de la saison, les notes seront lues par Robin Maes, qui était l’an dernier lui-même au départ de l’épreuve au volant d’une Fabia R5. « Robin m’a déjà copiloté à plusieurs reprises, notamment l’an dernier à Wervik. Mais aussi en 2011 avec l’Ascona au Condroz et sur une Fiesta à Ypres. Robin me dépanne à Landen car Stéphane Prévot n’est pas encore remis de sa blessure au dos subie au Dakar. Stéphane aurait aimé être au départ samedi, mais le médecin le lui a interdit. »

12 spéciales chronométrées attendent Vincent et Robin au Rally van Haspengouw, qui démarrera ce samedi à 8h. Aux alentours de 19h, le nom du vainqueur de cette lutte de titans sera connu à Landen.

Source: Com