Ce samedi, la région de Tielt accueillait la 46e édition du TAC Rally. Cette troisième manche du Jobfixers Belgian Rally Championship n’a pas souri à Vincent Verschueren et Stéphane Prévot. Durant toute la journée, Vincent donnait le meilleur de lui-même, mais il ne pouvait faire mieux que la quatrième place sur la Skoda GoDrive.

Mercredi soir, après le Shakedown, Vincent Verschueren était pourtant confiant. Mais au terme de la première boucle de quatre spéciales ce samedi, il pointait à 13″ de Kris Princen. Vincent Verschueren se montrait alors réaliste. « Comme prévu, Princen a plus de motricité sur cet asphalte glissant. Moi, je n‘arrive pas à trouver le grip. La voiture part à gauche et à droite sans arrêt. Nous allons devoir modifier les réglages », reconnaissait honnêtement Vincent Verschueren.

Même Stéphane Prévot, rétabli de ses trois vertèbres fracturées en janvier dernier, ne croyait pas au miracle : « Nous avons attaqué au maximum. Mais quand on voit l’écart, il est inutile de se faire des illusions. »

Vincent Verschueren continuait à rouler fort tout au long de la journée, mais il ne parvenait pas à rester devant Sébastien Bedoret et Adrian Fernémont. Vincent devait donc se satisfaire du quatrième rang : « J’ai bien tenté en fin de rallye de terminer sur le podium, mais Adrian Fernémont ne voulait pas lâcher. Notre voiture était trop souple aujourd’hui. Nous n’avons simplement pas trouvé les bons réglages pour nos nouveaux pneus. »

Le prochain rendez-vous pour la Skoda Fabia R5 du team GoDrive est fixé au Rallye de Wallonie, qui se disputera au départ de Jambes du 26 au 28 avril. L’an dernier, Vincent Verschueren s’y était montré le meilleur…

Source : Com