Le deuxième rendez-vous de la VW Fun Cup powered by Hankook apportera de l’originalité dans le calendrier. Ce samedi, c’est en effet le Circuit de Magny-Cours qui accueillera un peloton de 36 voitures pour une course de 8 heures se terminant à la lueur des phares. 

Quatre semaines après un coup d’envoi en fanfare à Mettet, la VW Fun Cup powered by Hankook s’apprête à vivre son premier déplacement hors des frontières de la Belgique ces vendredi et samedi à Magny-Cours. Une épreuve qui aura pour beaucoup le goût de la nouveauté. Il faut en effet remonter à 2004 pour voir la VW Fun Cup belge se produire dans la Nièvre. Rares sont donc les équipes et les pilotes qui étaient là il y a 15 ans ! Depuis, la VW Fun Cup a bien évolué puisque les Evo1 de l’époque ont été remplacées par les plus performantes – et très amusantes – Evo3, des bolides de 175 cv dotés d’une boîte de vitesses séquentielle. À l’exception de ceux ayant déjà participé à une course de la compétition française à Magny-Cours, les pilotes découvriront ce tracé ayant accueilli le Grand Prix de France de Formule 1 de 1991 à 2008.


Entre confirmations et revanches

Lauréate sur le fil à Mettet, l’équipe JAC Motors by MTE entend bien confirmer son leadership au championnat. Au volant de la #44, Michaël Leenders, Laurent Jaspers et Hubert Bauthier devront toutefois batailler ferme durant une course de 8 heures qui, avec une arrivée à 22h05, aura pour particularité de se terminer en nocturne. Outre leurs équipiers de la #269 (Mathieu Detry, Sébastien Incardona et David De Saeger, qui remplace pour l’occasion Stéphane Perrin), les leaders du championnat devront surtout se méfier de plusieurs équipages ayant particulièrement soif de revanche.

Deuxièmes de l’épreuve d’ouverture, Cédric Bollen, Sébastien Kluyskens et Gilles Debrus savent qu’ils auraient dû s’imposer dans l’Entre-Sambre-et-Meuse sans une pénalité. La pilule a été encore plus difficile à avaler pour l’équipage de la #2 DRM Autographe. En route vers la victoire, Amaury Richard, Gilles Smits et Stéphane Lémeret étaient tombés en panne d’essence à 5 minutes du but. Amaury et Stéphane étant retenus sur un autre événement, Gilles Smits sera cette fois épaulé par Édouard Mondron et Wolfgang Reip. Mais ce trio tout aussi redoutable n’aura que la plus haute marche du podium comme objectif.


Enfin, une autre équipe veut redresser la barre après un début de saison catastrophique. Avec ses trois voitures ayant connu de gros soucis à Mettet, la formation Socardenne by Milo doit assumer son statut de championne en titre. Comme annoncé en début de saison, les trois équipages sont tirés au sort avant chaque épreuve parmi les 9 pilotes. À Magny-Cours, on retrouvera sur la #149 Kevin Caprasse, Christophe Nivarlet et Matteo Raspatelli, sur la #280 Kevin Balthazar, Benjamin Kaivers et Giovanni Scamardi, et sur la #289 Lorenzo Donniacuo, Tom Rensonnet et Logan Jadot.

Parmi les autres voitures à suivre de près dans la lutte pour le podium, on pointe la #426 Acome Racing de Pierre Piron, Gilles Piron et Martin Leburton, au pied du podium sur le Circuit Jules Tacheny. Il faudra également surveiller Guillaume Mondron, Émile De Dryver et Simon Tourneur, désormais engagés sur la #499 DRM Art Blanc Tourneur.


Outsiders en nombre

Quelques équipages entendent bien créer la surprise lors de ce déplacement original dans la Nièvre. C’est certainement le cas du CG Racing après les débuts remarqués de l’équipe montoise il y a un mois. Sur la #219, le duo Anthony Lambert-William Godefroid fera partie des favoris du classement Fun (les équipages sans pilote Top Gun), tout comme le trio Nygel Verhaeren-Paul Theysgens-Arthur De Dryver, deuxième de la classe Fun à Mettet sur la #65 Leader Racing. Mais pour s’imposer dans cette catégorie, ces jeunes équipages devront d’abord se défaire des vainqueurs de Mettet, Johan Huygens et Marnik Battryn, rejoints cette fois par Pieter Verlinde sur la #415 Clubsport Racing. Attention aussi au retour dans la catégorie de Claudio Cappelli sur la #406 8KS Corse Team (avec le pilote de GT Peter Belshaw et Federico Sordini) et à la montée en puissance de la paire Michaël Mazuin-Damien Dupont (#422 Michaël Mazuin Sport). Dans la catégorie Fun, on notera aussi la présence de l’Evo2 (moteur diesel) #227 JUSI Racing de Kurt Heirman, Linus Christiaens, Diederick Ceyssens et Jurgen Vermeulen.

Les candidats à la victoire dans le classement Pure (les pilotes n’ayant que la VW Fun Cup comme expérience) pourraient aussi viser les places d’honneur au classement général. Manu Nava, David Doutrepont et Stéphane Charlier (#278 Acome Racing) sont de ceux-là ! Mais leurs équipiers de la #255 DZ Racing by Acome ne l’entendent pas de cette oreille. Battus de peu lors de la première manche du championnat, Jean-Luc Vandormael, Amine Zeghouani, Sébastien Dorkel et Hakim Ouassini veulent rappeler qu’ils ne sont pas champions en titre par hasard.

Biplaces : équipage inédit pour Monster by Milo

En tête du championnat des Biplaces après sa victoire à Mettet, la #342 Monster by Milo tentera de défendre son leadership à Magny-Cours. Mais en l’absence de Francis Plunus, Éric Jardon et Christian Houbben, c’est un équipage inédit (Kevin Caprasse-Kevin Balthazar-Lorenzo Donniacuo-David Nevers) qui se retrouvera derrière le volant pour essayer de grappiller des points importants dans la course au titre.

Les adversaires espèrent toutefois que cette étape dans la Nièvre leur permettra de reprendre le dessus. Surprenante deuxième à Mettet, la #364 CG Racing sera pilotée par Corentin Gilson et Maxime Musin. Malgré l’absence de Stéphane Lémeret, Edouard de Braekeleer, Miguel Coppieters, Philippe Wintgens, Philippe Reynens, Wolfgang Reip et Gilles Smits viseront le podium sur la #365 Carpass LRE by DRM. Ce sera aussi le cas de la #360 CBRS by Milo (Alain Dupont-Michel Koning-Philippe Fisette), de la #330 Lisalux Racing (Stéphane Loesel-Maxime Lacrosse-Marc Bogaert-Alexandre Camp) et de la #361 Credeco by Leader (Xavier Gérard faisant débuter son fils Jérôme dans un équipage comprenant aussi Baudoin Feron, Philippe Willems et Norbert Camara). Enfin, les jeunes de la #375 Michaël Mazuin Sport avaient signé le meilleur temps de la catégorie à Mettet. Avec le renfort de Michaël Mazuin et Damien Dupont, Camille Mazuin, Louis Mazuin et Antoine Potty veulent désormais confirmer par un premier résultat de choix.

Après les essais qualificatifs programmés vendredi en fin de journée et un jeu amusant pour déterminer la grille de départ, le départ de la course de 8 heures sera donné à 14h05 avec une arrivée à la lumière des phares, à 22h05. Que le spectacle commence !