Il a fait partie des pionniers de la VW Fun Cup. Jean-Michel Loriers a en effet participé à la toute première saison du championnat le plus ‘Fun’ de notre Royaume.

« J’ai en effet disputé la toute première course de l’histoire sur le circuit de Chimay en 1997 », se remémore-t-il. « C’était à l’époque où le championnat était chapeauté par l’équipe de Franz Dubois. Les VW Fun Cup étaient alors équipées du 1800cm³ de 130cv accouplé à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports. J’ai ensuite acheté une voiture et j’ai participé aux célèbres 25 Heures à plusieurs reprises. »

Revoilà aujourd’hui Jean-Michel dans la compétition désormais organisée par Kronos Events. Et si plus de 21 années se sont écoulées depuis ses débuts, la passion est toujours restée intacte.

« Je gardais un contact indirect avec la VW Fun Cup par l’intermédiaire de Matthieu de Robiano, le propriétaire du DRM Motorsport, avec qui j’ai collaboré quelques fois en raison de mes activités de traiteur », poursuit le gérant de la société JML. « J’avais beaucoup aimé courir quand le championnat était à ses débuts. Il a beaucoup gagné en professionnalisme ces dernières années, même si l’esprit est toujours aussi décontracté. J’avais donc envie de revenir y effectuer une pige. Et j’ai rapidement trouvé un accord avec Matthieu pour concrétiser ce projet. »

Jean-Michel sera au départ de la première course de l’European VW Fun Cup 2018, sur le Circuit de Spa-Francorchamps dans le cadre du Franco Fun Festival les 30, 31 mars et 1er avril. Il prendra le volant de la Biplace Evo3 n°373 qui avait notamment décroché une 4e place lors des dernières Benelux Open Races à Zandvoort. Mais il sera accompagné d’équipiers pour le moins familiers…

« Mes deux fils Alexis et Julien, qui ont respectivement 25 et 24 ans, m’épauleront en effet pour participer à leur toute première course en sport automobile. Et piloter une Biplace me permettra de prendre des amis en passagers. C’est toujours une expérience sympathique à réaliser. Le meeting du Franco Fun Festival tombe à pic parce que je ne suis pas en Belgique lors du week-end des 25 Heures VW Fun Cup. Cela me permettra malgré tout de rouler avec mes enfants sur ce qui est plus que jamais le plus beau circuit du monde dans le cadre d’une compétition officielle. »

Et ce Fournisseur de la Cour de conclure : « Nous participons avant tout pour prendre du plaisir. C’est un cadeau familial. Mais si Alexis et Julien sont conquis par cette expérience, il n’est pas exclu qu’ils participent cette année à d’autres manches de l’European VW Fun Cup. »

Pas de doute, voilà une autre histoire de famille pour laquelle il reste beaucoup de pages à écrire.

Source : Com