Cette fois ça y est, la saison 2021 de la VW Fun Cup powered by Hankook est vraiment lancée ! Histoire de se remettre en jambes, deux courses de deux heures étaient au programme des 44 équipages sur le Circuit Jules Tacheny de Mettet. Pour les amateurs de la plus Fun des Coccinelles de course, habitués aux efforts de longue haleine, c’était pratiquement du sprint !

Pointée parmi les favorites, l’équipe DRM a répondu présent en remportant les deux classements majeurs lors de chacune des deux confrontations. La #477 DRM Autographe Cup (Cédric Bollen-Sébastien Kluyskens-Maxime Soulet) s’est imposée deux fois dans le classement… Cup pendant que la voiture sœur, la #2 DRM Autographe Fun (Ulysse De Pauw-Gilles Smits-Matthieu de Robiano), enlevait les deux victoires dans le classement Fun. Avec quatre victoires, la formation bruxelloise a plus que réussi son début de saison. Revanche à Lédenon les 24 et 25 avril !

Cup : le sans-faute de DRM Autographe Cup

Cédric Bollen, Sébastien Kluyskens et Maxime Soulet n’ont pas fait dans le détail. Les deux premiers, invaincus lors des trois courses de 2020, ont de nouveau imposé la #477 DRM Autographe Cup, cette fois avec Maxime Soulet comme équipier. La recette est connue : un équipage rapide et homogène, une voiture performante et une stratégie irréprochable. Simple, a priori. Pourtant, lors de la seconde course, la #280 de Milo Socardenne était partie pour enrayer la machine à gagner. Ayant concédé seulement 7 secondes au terme de la Course 1, Kevin Caprasse, Lorenzo Donniacuo et Alessio Picariello menaient la danse dans le dernier relais lorsque Kevin touchait une pile de pneus placée à l’intérieur d’un virage. Déjà sur la plus petite marche du podium plus tôt dans la journée, leurs équipiers de la #480 Milo Tourneur (Guillaume Mondron-Simon Tourneur-Gilles Verleyen) en profitaient pour prendre la deuxième place cette fois, devant la #426 de AP by Acome (Gilles et Pierre Piron faisant équipe avec Martin Leburton). Deux fois dans le top 5, la #44 Jac Motors  (Laurent Jaspers-Michaël Leenders-Emile De Dryver) s’est rappelée au bon souvenir de tous. Signalons encore les 6ème et 5ème positions de la #292 Comtoyou Racing avec Frédéric Vervisch en capitaine d’un équipage comprenant aussi Angélique Detavernier et l’ex-champion de Belgique des rallyes, Vincent Verschueren.

Fun : De Pauw-Smits-de Robiano, de la pole au doublé

En signant la pole position dans les dernières secondes de la séance qualificative, Ulysse De Pauw avait déjà affiché les ambitions de la #2 DRM Autographe Fun qu’il partage avec Gilles Smits et le « boss » de DRM, Matthieu de Robiano. Deux courses de deux heures plus tard, la #2 a confirmé sa mainmise en enlevant à deux reprises le classement Fun, soit celui des équipages n’ayant pas de pilote Top Gun. Derrière, les luttes pour les places d’honneur ont été indécises. C’est tout d’abord la #278 Acome Racing by AP pilotée par David Doutrepont et Anthony Rosa qui prenait la médaille d’argent. En fin de journée, la #404 Milo Graficko de Timo Van Impe et Matteo Raspatelli se vengeait d’un accrochage ayant ruiné toutes ses chances quelques heures plus tôt en s’adjugeant cette deuxième place. Ce qui n’a pas changé, c’est l’identité des pilotes qui sont montés sur la plus petite marche du podium. Pour son retour avec sa propre voiture, la #13 NSL by Allure, Fred Bouvy a parfaitement guidé son jeune équipier, Rafael Villagomez. Disputant cette année le championnat FIA F3, le Mexicain a impressionné en menant même le classement général lors de la course 2.

Au sein du classement Fun, la division Pure des pilotes n’ayant que la VW Fun Cup comme expérience a d’abord vu le trio de la #53 DRM Nice Cars remporter sa toute première victoire de classe. Une belle récompense pour Frédéric Bocquet-Simon Carrera-Arnaud Kahia, qui s’imposaient face à la famille Mazuin (le papa Michael et ses enfants, Camille et Louis). La #422 de Michael Mazuin Sport terminait de nouveau à la 2ème place en Pure quelques heures plus tard, mais cette fois derrière la #404 Milo Graficko de Timo Van Impe et Matteo Raspatelli.

Dans le peloton, les nostalgiques ont salué le retour d’une Evo1, soit une VW Fun Cup de la première génération. La nouvelle classe Vintage, mise à l’honneur par Kronos Events dans le cadre de l’opération « Go to 25 » visant à fêter les 25 ans de la VW Fun Cup en 2022, a donc officiellement été lancée avec la #272 de Julien Petitpas et Mathieu Simone.

Biplace : Une fois Car-Pass LRE, une fois Milo Trendy Monster

Dans la catégorie des Biplaces, on s’attendait à vivre l’habituel duel entre la #365 Car-pass LRE by DRM et la #342 Milo Monster Trendy. Promesse tenue, avec une victoire dans chaque coin ! Lors de la première manche, le duel était faussé par un accrochage dès le début de course qui ruinait toutes les chances de la #342 d’Eric Jardon et Francis Plunus. Le trio Stéphane Lémeret-Miguel Coppieters-Philippe Reynens remportait alors une nette victoire devant la #355 Publincentive by Leader Racing (Olivier Baudet-Jean-Michel Mahy-Christian Gengoux-Lyssia Baudet) et la #315 Fun4Racers (Norbert Camara-Marc-Olivier Van Oppens-Geoffrey Bara-Frédéric Taquet).

En fin de journée, Eric Jardon et Francis Plunus prenaient leur revanche. Résistant de maîtresse façon au retour de Stéphane Lémeret, Eric Jardon imposait de justesse la #342 Milo Monster Trendy face à la #365 Car-pass LRE by DRM. La #355 Publincentive by Leader Racing confirmait sa bonne forme de la première course avec un nouveau podium.

Seule Evo2 engagée, la #319 CG Racing a permis à Jean-François Huart et Alain Furnal de s’amuser également sur le Circuit Jules Tacheny de Mettet. Prochain rendez-vous à Lédenon, les 24 et 25 avril, pour le Fun & Sun Trophy.

Source: Com