Huit heures de course. 480 minutes. 28.800 secondes. Voilà le temps de course qu’il reste avant de clôturer définitivement la saison 2019 de la VW Fun Cup powered by Hankook ! Pour la première fois de son histoire, c’est aux Pays-Bas que la plus fun des Coccinelles de course proposera l’épilogue de sa saison. Mondialement connu sur la scène du Moto GP, le TT Circuit Assen a retrouvé son aspect habituel après avoir été recouvert de milliers de tonnes de sable, Moto-Cross des Nations oblige. Unanimement apprécié des concurrents, celui que l’on appelle « la Cathédrale de la vitesse » sera un décor idéal pour attribuer les titres d’une saison qui n’aura pas manqué de sel !

Malgré la date exceptionnellement tardive de ce rendez-vous dans la province de Drenthe, pas moins de 36 équipages seront de la partie. Pour les fans de compétition pure et dure, les regards seront évidemment tournés vers la lutte qui opposera la #277 et la #280 Socardenne by Milo, soit les deux dernières candidates au titre. Après avoir enchaîné quatre victoire consécutives, la formation liégeoise n’a pas réussi à plier définitivement le championnat lors du dernier rendez-vous à Zolder. Mais le trio composé de Cédric Bollen, Gilles Debrus et Sébastien Kluyskens n’en reste pas moins favori pour décrocher la couronne. Avec la suppression du moins bon résultat (ou de deux résultats avec une demi-attribution), la voiture chouchoutée par les hommes de Philippe Bollen pourrait être championne avant même le drapeau à damier puisque des points seront distribués à la mi-course à Assen. Du côté de la #280, on veut toutefois croire en ses chances jusqu’au bout. Championne l’an dernier, l’équipe dirigée par Christophe Nivarlet alignera un redoutable trio aux Pays-Bas avec Benoit Visnovsky en renfort de choix pour Lorenzo Donniacuo et Tom Rensonnet.


Les autres ne pourront jouer qu’un rôle d’arbitre. Mais la #2 DRM Autographe, après avoir frôlé la victoire à Mettet et à Zolder, entend bien terminer la saison en force. Pilier de l’équipage, Gilles Smits sera cette fois assisté par Amaury Richard et par Wolfgang Reip, l’ex-champion Blancpain Endurance Series. Non seulement ce trio visera la plus haute marche du podium, mais il n’a pas encore fait une croix sur le titre honorifique de vice-champion.

Il faudra aussi tenir à l’œil les deux équipages Jac Motors (avec Laurent Jaspers-Timo Van Impe-Michael Leenders sur la #44 et Mathieu Detry-Stéphane Perrin-Sébastien Incardona sur la #269) et les deux autres voitures de Socardenne by Milo (Kevin Caprasse-Benjamin Kaivers-Christophe Nivarlet sur la #149 et Kevin Balthazar-Romain Degeer-Matts Breckpot sur la #289), autant d’acteurs qui revendiquent une place sur le podium et qui pourraient influencer le dénouement du championnat. Quant aux équipes #426 Acome Racing (Pierre et Gilles Piron, associés à Martin Leburton) et #499 DRM Art Blanc Tourneur (Guillaume Mondron-Simon Tourneur-Emile De Dryver), elles n’ont pas connu la réussite qu’elles auraient mérité jusqu’à présent. Sera-ce pour Assen ?

Fun : Clubsport Racing tient la corde, mais…

Les candidats à la victoire sont presque tous des équipages alignant un pilote classé Top Gun. Mais quelques outsiders pourraient surprendre, et notamment ceux qui revendiqueront le podium dans la catégorie Fun (soit les formations sans Top Gun). Grâce au renfort de Loris Hezemans aux côtés de Tristan Földesi, Gilles Verleyen et Maxime Lieutenant, la #292 Comtoyou Racing pourrait se battre pour les places d’honneurs au classement général.

Lauréate de la première course du championnat à Mettet, la #415 Clubsport Racing arrive à Assen en tête du championnat. Mais Johan Huygens et Marnik Battryn savent que leur tâche est loin d’être aisée. Ayant le vent en poupe, comme le prouve sa victoire à Zolder, la #65 Leader Racing de Nygel Verhaeren, Paul Theysgens et Mardeen Benjamin pourrait très bien les coiffer sur le poteau. C’est le cas aussi de la #278 Acome Racing (Manu Nava-David Doutrepont-Anthony Rosa-Stéphane Charlier).

Pure : Acome ou AC ?

Plus que la couronne en Fun, c’est surtout le titre dans la catégorie Pure (pilotes n’ayant que la VW Fun Cup comme expérience) que la #278 Acome Racing visera sur le TT Circuit Assen. Manu Nava, David Doutrepont, Anthony Rosa et Stéphane Charlier ont retrouvé le chemin de la victoire à Zolder après avoir déjà dominé les épreuves de Mettet et de Magny-Cours. Même si elle n’a remporté qu’une seule course, la #281 AC Motorsport avait fait le plein de points lors des 25 Heures. Et un heureux concours de circonstances pourrait permettre à Arnaud Quédé, Benoit Arnaudet et Sébastien Morel de s’adjuger aussi la plus haute marche du podium final au championnat.

Champions en 2018, les pilotes de la #255 DZ Racing by Acome (Sébastien Dorkel-Amine Zeghouani-Jean-Luc Vandormael-Hakim Ouassini) savent qu’ils n’ont plus leur sort entre les mains. Mais avec la double attribution des points (une demi-attribution après 4 heures de course puis une attribution complète à l’arrivée), ils ne sont pas mathématiquement exclus.

En Evo 2 (moteurs TDI), rien que le fait d’être au départ assurera le titre à la #227 du JUSI Racing, mais le trio Jurgen Vermeulen-Kris Van Bael-Diederik Ceyssens rêve de terminer la saison par un beau résultat dans le classement général.

Biplaces : l’éternel duel

Pour la cinquième année de suite, la lutte pour le titre en Biplaces oppose les équipes #365 Carpass by DRM et #342 Monster Trendy by Milo. Actuellement deuxièmes du championnat, Francis Plunus et Eric Jardon (rejoints par Manuel Martin ce week-end) avaient remporté la première course de l’année à Mettet avant de voir leur voiture s’imposer aussi à Magny-Cours avec des « pigistes ». Mais ils n’ont pas été aussi réguliers que les pilotes de la #365 Carpass qui, même sans avoir remporté une seule victoire cette année, arriveront en tête du championnat dans la Drenthe. Pour tenter de décrocher un troisième titre consécutif (le cinquième depuis 2012), la #365 retrouvera son pilote fétiche Stéphane Lémeret en guise de capitaine. Avec Alexis van de Poele, Philippe Reynens et Miguel Coppieters, il formera un redoutable équipage. Mais n’oublions pas aussi qu’il faudra aller chercher les points bonus offerts pour le nombre de passagers embarqués !


Parmi la demi-douzaine de Biplaces, on tiendra à l’œil les jeunes Camille et Louis Mazuin (lauréats de la catégorie à Zandvoort et à Zolder sur la #377 Michael Mazuin Sport), mais aussi la #361 Credeco by Leader qui avait gagné lors du Franco Fun Festival. Marc-Olivier Van Oppens, Jérôme Gérard, Norbert Camara et Jean-François Brunot pourront-ils offrir une nouvelle victoire aux hommes de Philippe Willems ? Ou bien la #360 CBRS by Milo (Alain Dupont-Philippe Fisette-Michel Koning) pourra-t-elle terminer la saison en force, elle qui occupe la troisième place du championnat ? A moins que le retour de la #323 TML Racing avec la famille de Liedekerke (le père Baudouin et ses fils Xavier, Sylvain et Florent) et Charles-Bernard Héger ne mette tout le monde d’accord ? La réponse sera donnée dimanche à 17h20 après huit heures de course !

Source: Com