À 5 minutes du drapeau à damier, la cause semblait entendue. Déjà partis depuis la pole position d’un peloton de 46 voitures, Amaury Richard, Gilles Smits et Stéphane Lémeret pensaient réaliser le week-end parfait en filant vers la victoire des Kronos 8 Hours of Mettet, première joute de la VW Fun Cup powered by Hankook. Mais les hommes de Matthieu de Robiano passaient soudain du rêve au cauchemar lorsque la #2 DRM Autographe s’arrêtait à l’entrée de la pit lane, victime d’une… panne d’essence !

Alors à une dizaine de secondes, la #44 Jac Motors 1 héritait soudainement d’une victoire que Michaël Leenders, Laurent Jaspers et le nouveau venu Hubert Bauthier n’auraient plus osé espérer. « Forcément, nous avons eu un peu de chance », avouaient les trois hommes. « Mais il en faut en sport automobile ! Nous avons maintenu la pression en permanence et nous accueillons évidemment cette victoire avec énormément de plaisir. »

Pour son retour dans la compétition organisée par Kronos Events, la #277 Allure Team a rappelé à tous qu’elle n’avait pas été triple championne par hasard. Si une pénalité d’un tour pour un dépassement sous drapeau jaune les a privés de la victoire, Cédric Bollen, Sébastien Kluyskens et Gilles Debrus pouvaient s’estimer plus qu’heureux de limiter ainsi les dégâts avec les points de la deuxième place.

La plus petite marche du podium était occupée par Jac Motors 2, qui complétait ainsi le succès de la formation basée à Zaventem. Pas de doute, Mathieu Detry, Sébastien Incardona et Stéphane Perrin auront aussi leur mot à dire cette saison ! Parmi les animatrices de l’épreuve de l’Entre-Sambre-et-Meuse, la #426 Acome Racing 3 de Martin Leburton et des Piron père et fils (Pierre et Gilles) a terminé au pied du podium, devant le malheureux trio de la #2 DRM Autographe, finalement 5e après avoir perdu un tour dans sa mésaventure.

Et les champions en titre dans tout cela ? Pour défendre sa couronne, la formation Socardenne by Milo avait bien l’intention de commencer cette nouvelle campagne en force. Mais un chat noir avait élu domicile dans la tente de l’équipe ce week-end ! Les trois voitures candidates à la victoire ont en effet toutes rencontré un très gros problème technique : la #289 (Kevin Balthazar-Romain Degeer-Matteo Raspatelli)  s’est arrêtée dès le tour de formation à cause d’un problème de capteur, la #149 (Kevin Caprasse-Tom Rensonnet-Giovanni Scamardi) a cassé son moteur alors que Kevin Caprasse avait réalisé un festival pour remonter de la 15e à la 1ère place durant son premier relais et la #280 (Lorenzo Donniacuo-Christophe Nivarlet-Benjamin Kaivers) a été victime d’un bris de cardan. Un week-end à oublier donc !

Clubsport l’emporte en Fun, Acome Racing 1 en Pure

Le nouveau classement Fun, destiné aux équipages n’ayant pas de Top Guns, a lui aussi été très indécis. Sixièmes du classement général malgré une pénalité en début de course pour s’être présenté trop tard sur la grille de départ, l’équipe #415 Clubsport Racing de Johan Huygens, Kris Cools et Marnik Battryn s’est imposée pour 5 secondes seulement face à la #65 Leader Racing de Nygel Verhaeren, Arthur de Dryver et Paul Theysgens.

Tout en prenant la 8e place du classement général, Manu Nava, David Doutrepont, Timo Van Impe et Anthony Rosa sont montés sur la plus haute marche du podium dans le classement Pure (les pilote qui n’ont que la VW Fun Cup comme expérience) avec la #278 Acome Racing 1. Champions en titre dans cette catégorie, Amine Zeghouani, Sébastien Dorkel, Jean-Luc Vandormael et Hakim Ouassini prenaient la médaille d’argent tout en rentrant dans le Top 10, tout comme la #399 DRM Family de Wolfgang Reip, Alexander et Marnix Hommerson.

Au sein de la catégorie Evo2 (moteurs TDI), la #254 SGRT.be (Simon Lurkin-Raphaël Makowczynski-Florian Budts-Marvin Herman) a pris le meilleurs face aux champions en titre du JUSI Racing (Jurgen Vermeulen-Kurt Heirman-Daan Moeur-Diederik Ceyssens).

Biplaces : Trendy Monster by Milo en maîtres

On s’attendait à vivre un duel dans la catégorie des Biplaces. Mais le match a finalement tourné court… Avec la #342 de Trendy Monster by Milo, Francis Plunus, Eric Jardon et Christian Houbben ont dominé pratiquement de bout en bout. « Ce fut un week-end parfait », souriaient les trois hommes. « Pour des raisons professionnelles, nous ne serons pas à Magny-Cours, mais notre voiture sera bien dans la Nièvre pour marquer des points. Nous nous réjouissons toutefois de revenir dans le peloton fin mai à Francorchamps ! »

Si le duel n’a pas vraiment eu lieu, c’est aussi parce que la #365 Carpass LRE by DRM (Stéphane Lémeret-Philippe Wintgens-Philippe Reynens-Edouard De Braekeleer-Miguel Coppieters) a été victime de problèmes de boîte de vitesses reléguant finalement les champions 2018 sur la plus petite marche du podium. Tout profit pour la #364 des nouveaux venus du CG Racing. Aux côtés de Maxime Musin, Martin Brunet terminait ainsi sa première course en VW Fun Cup avec une deuxième place pleine de promesses.

Le Top 5 de la catégorie était complété par la #375 Mazuin Sport (Camille Mazuin-Michael Mazuin-Louis Mazuin-Antoine Potty-Damien Dupont) et par la #360 CBRS by Milo (Alain Dupont-Philippe Fisette-Michel Koning).

Après cette première plus que réussie, c’est sur le Circuit de Nevers Magny-Cours que la VW Fun Cup powered by Hankook vivra son deuxième rendez-vous. Ce nouveau terrain de jeu permettra-t-il de redistribuer une nouvelle fois les cartes ? Réponse les 19 et 20 avril !

Source : Com