Avec pas moins de cinq VW Fun Cup inscrites, DRM Motorsport était présent en force pour la deuxième manche de l’European VW Fun Cup powered by Hankook dans le cadre des Magny-Cours Cups. Dans la Nièvre, les troupes dirigées par Matthieu de Robiano ont fait mieux que se défendre avec de nombreuses places d’honneur au baisser du drapeau à damier.

Comme à Mettet, la meilleure prestation venait de la #2 « DRM – Autographe » pilotée par Gilles Smits, exceptionnellement secondé par Edouard Mondron et Wolfgang Reip dans l’hexagone. Le bolide multicolore achevait sa course à la cinquième place. Les pilotes ont tous connu un parcours qui fut loin d’être limpide. « Sachant que j’ai vécu un relais très difficile sous la pluie en début de course et que mes équipiers ont chacun écopé d’une pénalité, on peut dire qu’on a bien limité la casse », reconnaît Gilles Smits. « Cela dit, nous sommes toujours dans le coup pour le championnat et nous débarquerons à Spa-Francorchamps avec la ferme ambition d’enfin gagner. »

Magny-Cours marquait aussi la première course de la #499 « DRM – Art Blanc Tourneur ». Guillaume Mondron, Emile De Dryver et Simon Tourneur ont d’emblée répondu présent en se battant aux avant-postes. Si un accident aussi malheureux qu’imprévisible reléguait le trio dans les profondeurs du classement, il en fallait plus pour attrister les trois nouvelles recrues. « Aussi bien Guillaume, Emile que moi sommes enchantés par cette première course chez DRM », sourit Simon Tourneur. « L’équipe s’est révélée parfaite et notre #499 marchait vraiment bien. Bravo aux mécanos qui ont fait des miracles pour réparer la voiture et la remettre en piste après mon crash. J’étais au mauvais endroit au mauvais moment. Pour Spa, le mot d’ordre est clair : on va récompenser DRM en mettant la #499 devant ! »

A nouveau de la partie avec Julien Lefort ainsi qu’Antoine et Werner d’Ansembourg, la #917 a de nouveau marqué les esprits en prenant une très jolie quatrième place dans le classement Pure réservé aux équipages dont la VW Fun Cup est la plus grande ligne de leur palmarès. « Nous sommes rassurés parce que nous avons démontré que nous pouvions nous battre pour le podium », commente Julien Lefort. « Un accrochage en début de course nous a coûté trois tours mais nous n’avons rien lâché pour fondre sur nos adversaires. A Spa-Francorchamps où nous effectuerons une répétition générale avant les 25 Heures, nous viserons le podium, voire la victoire en Pure. Antoine, Werner et moi formons un équipage très homogène et nous sommes confiants pour la suite de la saison. »

En l’absence de Nico Verdonck et Rodrigue Gillion, la #299 « DRM – Coyote » était confiée à Jean-Luc Heymans, Christophe d’Ansembourg et Alain Jadot. Si le trio achevait les 8 heures de course au 18ème rang absolu, ils repartaient également avec la médaille d’argent dans le classement Jippy réservé aux équipages dont la moyenne d’âge est de 50 ans. Une belle récompense pour ce sympathique équipage. « Nous nous sommes bien amusés et cela nous a fait très plaisir de finir sur ce podium plutôt original », sourit Jean-Luc Heymans. « Pour ma part, je découvrais Magny-Cours qui est vraiment un très chouette circuit et j’ai eu de très belles bagarres avec la #917 en course. J’ai hâte d’être à ma prochaine course avec DRM. »

Reste le cas de la #365 « Car Pass – LRE by DRM » qui ambitionnait également de jouer la gagne en Biplaces. En dépit d’un accrochage en début de course ayant totalement déréglé la belle blanche, Miguel Coppieters, Philippe Reynens, Edouard de Braekeleer, Wolfgang Reip, Matthieu de Robiano et Gilles Smits n’ont rien lâché pour terminer à une très belle cinquième place de classe. « Mais nous sommes deuxièmes du championnat et reprenons même des points sur les leaders car nous avons fait le plein de passagers pendant le week-end ! », commente Miguel Coppieters. « Tous nos copilotes d’un jour étaient ravis de découvrir Magny-Cours avec nous. C’est un circuit à sensations fortes ! Enfin, bravo à notre coordinateur André Joly ainsi qu’à toute l’équipe DRM qui ont permis un encadrement parfait de la voiture et de nos invités. »

Prochaine étape : le Franco Fun Festival sur le légendaire Circuit de Spa-Francorchamps les 25 et 26 mai prochains où DRM Motorsport visera assurément les avant-postes au classement général ainsi que dans les différentes catégories.

Source : Com