Wolfgang Reip, c’est l’histoire d’un des plus beaux contes de fées du sport automobile belge. Lauréat de la Nissan GT Academy 2012, ce jeune Brabançon issu du karting 4-temps et du simracing devenait du jour au lendemain pilote professionnel pour courir aux quatre coins du monde. Une aventure fabuleuse qui allait le conduire jusqu’à remporter les 12 Heures de Bathurst et le titre en Blancpain Endurance Cup en 2015.

Pour 2019, Wolfie ne restera pas les bras croisés et retrouvera DRM Motorsport pour courir en European VW Fun Cup ! Les 8 Heures de Mettet (23-24 mars) ne seront que la troisième course au volant d’une Coccinelle de compétition pour celui qui fait partie des meilleurs pilotes belges du GT3 et qui compte quatre départs aux 24 Heures de Spa. « Mon expérience de la VW Fun Cup se limite à deux participations aux 25 Heures. Mais la deuxième fois, j’ai fini 5ème et c’était déjà avec DRM ! », sourit Wolfgang. « J’ai à chaque fois pris énormément de plaisir. C’est une voiture très sympa à piloter et très formatrice pour les jeunes pilotes. Je suis dès lors ravi de revenir dans ce championnat à la fois cool et compétitif. »

C’est au volant de la #399 que Wolfgang sera de la partie dans l’Entre-Sambre-et-Meuse. Il officiera comme premier pilote mais aussi comme coach sur une Monoplace Evo3 qui arborera pour l’occasion une toute nouvelle livrée psychédélique rappelant la Porsche 917 2ème des 9 Heures de Kyalami 1971. Une pige à laquelle s’ajouteront les manches de Magny-Cours (21-22 avril) et Zolder (12-13 octobre), mais sur une autre voiture. « Je rejoindrai en effet l’équipage de la #2 où je remplacerai exceptionnellement Stéphane Lémeret », poursuit Wolf. « Je remercie chaudement Matthieu de Robiano pour sa confiance. Je tâcherai d’épauler au mieux Edouard Mondron et Gilles Smits pour leur permettre de marquer des points précieux dans l’optique du championnat. »

Source : Com