La voilà ! Après diverses teasings en tenue de camouflage, la Toyota GR010 pointe officiellement le bout de son museau. Deux exemplaires de l’Hypercar du constructeur nippon seront engagés lors de la prochaine saison du WEC, respectivement pilotés par José Maria Lopez-Kamui Kobayashi-Mike Conway (n°7) et par Brendon Hartley-Sébastien Buemi-Kazuki Nakajima (n°8).

Le GR010 HYBRID intègre un puissant groupe propulseur hybride à quatre roues motrices, avec un moteur biturbo V6 de 3,5 litres, fournissant 680 ch aux roues arrière et se combinant avec un groupe électrogène de 272 ch, développé par AISIN AW et DENSO, sur l’essieu avant. La puissance totale est plafonnée à 500 kW (680 ch), ce qui signifie que l’électronique sophistiquée de la GR010 HYBRID réduit la puissance du moteur thermique en fonction de la quantité de suralimentation hybride déployée.

Dans le cadre d’une initiative de réduction des coûts incorporée dans la réglementation, la GR010 HYBRID est 162 kg plus lourde et avec 32% de puissance en moins que son aïeule TS050 HYBRID, avec des temps au tour au Mans plus lents d’environ 10 secondes. Elle présente également des dimensions plus grandes; 250 mm plus longue, 100 mm plus large et 100 mm plus haute.

« Avant tout, nous sommes heureux de voir Toyota Gazoo Racing s’engager dans sa neuvième saison en WEC », indique Frédéric Lequien, directeur général du WEC. « Ils ont été un remarquable soutien pour le championnat, et félicitations à tous ceux qui, à Higashi-Fuji comme à Cologne, ont créé une voiture vraiment magnifique. C’est le début d’une nouvelle ère passionnante pour l’endurance, dont Toyota demeure un acteur majeur. Nous souhaitons le succès à l’équipe pour la suite de son programme d’essais et sommes très impatients de voir la GR010 HYBRID faire bientôt ses débuts en course. »

M.B