Dans moins d’un mois, le Coyote World RX of Belgium va permettre à un nombreux public d’admirer les meilleurs pilotes de rallycross en action sur le tracé de Mettet. Parmi eux, des noms qui ont fait et font encore vibrer les amateurs de sport automobile.

Fangio, Senna, Hamilton, Prost… les noms des plus grands pilotes de F1 sont bien connus du grand public. En rallye, le nom le plus célèbre est certainement celui de Sébastien Loeb, nonuple champion du monde de la spécialité (de 2004 à 2012).

Le Français (44 ans), après avoir écumé les spéciales de tous les rallyes mondiaux et écœuré par son talent ses adversaires pendant une quinzaine d’années, a tourné la page du rallye – même si il est de retour pour trois épreuves cette année – et s’est consacré à de nouveaux défis : le WTCC pendant trois ans, les rallyes-raids ensuite et enfin le rallycross. Surdoué derrière un volant, compétiteur dans l’âme, bosseur infatigable, Sébastien Loeb s’est rapidement immiscé dans le groupe des meilleurs pilotes de rallycross. Désormais au sein du team officiel Peugeot, l’Alsacien n’a qu’une envie : devenir champion du monde de la spécialité.

Petter Solberg (44 ans) vient lui aussi du rallye. Il a été champion du monde en 2003. Le pilote norvégien ne s’est ensuite plus retrouvé dans les bonnes équipes et a perdu son statut de pilote officiel. Sa structure privée a bien tenté de tenir la dragée haute aux équipes « constructeur », mais les budgets étaient exorbitants et le « showman » Petter Solberg a trouvé son bonheur en se reconvertissant au rallycross. Il devient le premier champion du monde de RX, en 2014, devenant également le premier pilote champion du monde dans deux disciplines auto différentes. Solberg est sacré une deuxième fois champion du monde en 2015. Depuis l’an passé, il engage via sa propre structure des VW Polo, une initiative désormais soutenue par l’usine.

Mattias Ekström (40 ans) vient du circuit. Il est pilote Audi depuis plus de 15 ans et a remporté deux titres dans le prestigieux championnat DTM, en 2004 et 2007. Il a également remporté des épreuves prestigieuses comme les 24 Heures du Nürburgring (2001) ou les 24 Heures de Spa (2011). Depuis 2014, il a créé sa propre structure, EKS, et s’est engagé en rallycross. Il a été sacré champion du monde en 2016. Cette année, Ekström, soutenu désormais officiellement par l’usine, a délaissé le DTM pour se concentrer exclusivement sur le World RX.

Cerise sur le gâteau, François Duval (37 ans) a confirmé sa présence au volant de l’Audi S1 de l’équipe belge ComToYouRacing. L’ancien rallyman est un habitué de l’épreuve puisqu’il en sera cette année à sa 5e participation. Après une Polo (2014), une Ford Focus (2015), une Ford Fiesta (2016) et une Peugeot 208 (2017), le champion belge disposera cette fois d’une voiture qui devrait lui permettre d’être un véritable challenger pour les ténors de la discipline.

Rendez-vous à Mettet pour voir qui émergera au terme de trois jours de bagarres intenses !

Palmarès World RX
2014 : Petter Solberg (DS3 – PSRX)
2015 : Petter Solberg (DS3 – PSRX)
2016 : Mattias Ekström (Audi S1 – EKS RX)
2017 : Johan Kristofferson (VW Polo GTI – PSRX VW Sweden)

A Barcelone, lors d’une manche inaugurale du championnat pleine de rebondissements, c’est finalement le champion en titre Johan Kristofferson (VW Polo) qui s’est imposé après la disqualification de la finale de Mattias Ekström (Audi), auteur d’un contact trop appuyé sur Petter Solberg (VW). Tout profit également pour Sébastien Loeb (Peugeot), revenu du diable vauvert après des qualifs difficiles, qui termine deuxième de la finale. Le top 5 est complété par Bakkerud (Audi) et Grönholm (Hyundai). Au championnat, les deux pilotes VW Kristofferson et Solberg devancent les deux pilotes Audi Bakkerud et Ekström et l’étonnant Niclas Grönholm.

Source : Com