L’enfant du pays a marqué son territoire ce vendredi matin en signant le meilleur temps du shakedown du Rallye d’Estonie pour la reprise du Championnat du Monde FIA des Rallyes.

Quelques dixièmes de seconde seulement séparaient les pilotes de tête à l’issue d’Abissaare (6,23 km) jusqu’à ce que le champion du monde en titre ne creuse l’écart dans deux derniers passages. Ott Tänak (Hyundai i20 WRC) terminait finalement l’échauffement avec 1 »4 d’avance sur son plus proche rival.

L’Estonien confirmait ainsi son statut de favori avant le départ du quatrième rendez-vous de la saison du Championnat du Monde FIA des Rallyes, qui se produit pour la première fois dans le pays balte. Le rallye marquera également la 600e épreuve du WRC organisée depuis le lancement du championnat en 1973.

Le pilote Hyundai Motorsport donnait le ton d’entrée, dès son premier run, en étant l’un des deux pilotes à passer sous la barre des trois minutes. Après son retour au parc d’assistance Raadi à Tartu, Ott Tänak abaissait son temps pour 1 »6.

Il poursuivait sa matinée en abaissant de 4/10e le temps de référence signé par le leader du classement général, Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC), qui remontait dans la hiérarchie après un beau passage final.

Esapekka Lappi (M-Sport Ford Fiesta WRC) prenait la troisième place 1/10e plus loin. Le Finlandais effectuait cinq runs afin de compenser son manque d’essais avant l’épreuve par rapport à la concurrence. Sa progression lui permettait de signer son meilleur temps dans son ultime tentative.

Quatrième, Kalle Rovanperä (Toyota Yaris WRC) pointait aussi un dixième plus loin tout en devançant Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) de 2/10e. Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC) se classait sixième.

Si Takamoto Katsuta (Toyota Yaris WRC) manquait un croisement dans son premier passage, Teemu Suninen (M-Sport Ford Fiesta WRC) rencontrait de plus grands soucis.

Le Finlandais bouclait son quatrième run avec des dégâts à l’avant droit de sa voiture après être sorti de la route et tapé un arbre. Teemu Suninen parvenait toutefois à retrouver le parc d’assistance, où ses mécaniciens examinaient les dommages qui seraient principalement cosmétiques.

Source: Com