Ott Tänak a préservé le commandement du RALLYE DU PORTUGAL samedi matin malgré une grosse frayeur en raison d’un problème de freins sur sa Toyota Yaris WRC.

L’Estonien a atteint l’arrivée de la spéciale d’ouverture de Vieira do Minho avec un retard très inquiet. À la question de savoir s’il avait un problème, il n’a pas dit un mot et a appuyé sur la pédale de freins qui est allée directement jusqu’au plancher.

Il a concédé neuf secondes à son équipier Kris Meeke, vainqueur de la spéciale, et s’est arrêté sur la liaison pour travailler sur la voiture avant la spéciale suivante de Cabeceiras de Basto. Ses efforts ont payé puisqu’il y a été le deuxième plus rapide, à 0 »4 de son autre collègue Jari-Matti Latvala.

Son avantage est désormais de 10 »9 sur ce même Latvala, qui a sur ses talons un Meeke en pleine attaque. La victoire du Britannique dans la première spéciale du jour a réduit l’écart entre eux à 2 »5 mais le meilleur temps de Latvala dans la suivante l’a fait passer à 5 »3.

Une autre grosse bagarre a opposé derrière eux les candidats au titre Thierry Neuville et Sébastien Ogier. Leader du championnat, Ogier a été le plus rapide dans les deux spéciales avec sa Citroën C3 pour revenir à deux dixièmes du Belge et de sa Hyundai.

Les conditions ont été une nouvelle fois chaudes et poussiéreuses et après la première spéciale, l’écart au départ entre les pilotes de pointe a été porté de trois à quatre minutes après que plusieurs d’entre eux se sont plaints d’une mauvaise visibilité.

Plus loin dans le classement, Esapekka Lappi s’est emparé de la septième place avec sa C3, aux dépens du débutant sur une WRC qu’est Gus Greensmith.

Elfyn Evans est revenu dans le top 10 après le problème électrique qui a touché sa Fiesta hier. Le Gallois est remonté à la neuvième place devant Ole Christian Veiby, qui mène le WRC2, et le nouveau leader du WRC2 Pro, Kalle Rovanperä, qui a repris l’avantage sur Jan Kopecký.

Source: Com