Après des discussions productives avec les responsables du WRC et les constructeurs, le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a voté le maintien des spécifications de base des moteurs en vue de l’adoption de nouvelles voitures respectueuses de l’environnement.

Des mesures seront mises en place pour réduire les coûts de développement, de production et de fonctionnement des moteurs. Celles-ci incluent notamment un turbocompresseur simplifié, une réduction du nombre de moteurs par an et le gel de nombreuses pièces répondant au règlement actuel.

Les échanges se concentraient sur le maintien des moteurs 1,6l turbo à injection directe ou l’adoption des blocs R5 similaires, mais moins puissants, utilisés dans les voitures répondant à la réglementation Rally2.

La FIA a également annoncé la sélection de Compact Dynamics comme fournisseur exclusif des éléments hybrides pour les voitures de la future catégorie Rally1 sur une période de trois ans (2022-2024).

Lancé en décembre dernier, l’appel d’offres de la FIA a été remporté par la société allemande, actuellement impliquée en Formule 1, Championnat du Monde d’Endurance et Formule E.

Yves Matton, directeur rallye de la FIA, a indiqué que la catégorie Rally1 poursuivait sa construction avant son lancement en 2022.

« Je suis convaincu que Compact Dynamics apportera sa riche expérience au programme », a-t-il indiqué. « Les mesures approuvées hier nous permettront également de réduire les coûts annuels de développement et de fonctionnement tout en offrant un processus simplifié. »

Source: Com