Les trois constructeurs WRC actuels s’impliqueront dans la nouvelle ère hybride du sport en s’engageant à s’inscrire et à participer au Championnat du Monde des Rallyes FIA de 2022 à 2024.

Hyundai, M-Sport Ford et Toyota seront de la partie pour un changement historique en 2022 lorsque les voitures de haut niveau seront propulsées par une motorisation dite hybride.

L’accord comprend une contribution égale de la FIA et des fabricants aux coûts de développement de la nouvelle technologie, qui sera fortement axée sur la durabilité, la sécurité et la gestion des coûts.

L’introduction de la technologie hybride a été annoncée en 2019 et une étroite collaboration entre les constructeurs, le promoteur du WRC et la FIA a permis aux règlements techniques de recevoir le feu vert lors du Conseil mondial du sport automobile de ce mois-ci.

Pour assurer une stabilité accrue et de meilleures opportunités de planification à long terme, la FIA introduit un engagement de championnat de trois ans pour les constructeurs au lieu d’accords d’un an.

À partir de 2022, un nouveau système sera introduit dans la série, les trois fabricants actuels et la FIA possédant chacun l’une des quatre licences.

L’annonce de l’hybride fait suite à la confirmation des plans du WRC pour un carburant plus durable pour les voitures concurrentes et des sources d’énergie plus vertes dans le parc d’assistance.

M.B avec Com