Quatre R8 GT3 engagées pour de fameuses pointures

Vainqueur en 2015, avec WRT et Laurens Vanthoor notamment, mais battu l’an dernier par Mercedes, Audi a décidé de sortir les gros moyens pour remporter cette année les 24H du Nürburgring, épreuve servant depuis quelques années de théâtre à une lutte de prestige entre les principales marques actives en GT et, surtout, entre les grands constructeurs allemands.

Audi Sport a donc chargé deux de ses teams officiels, l’allemand Audi Sport Team Land et l’équipe belge WRT, d’aligner chacune deux Audi R8 GT3 dans le double tour d’horloge de l’Enfer Vert.

Frédéric Vervisch avait déjà participé aux 24H du Nürburgring l’an dernier, avec notamment Robin Frijns, mais pas vraiment dans le même contexte.

Tactique un peu étrange, deux pilotes sont engagés sur les deux voitures de chacun des teams. Chez Land, il s’agit de Christopher Mies et de l’Américain Connor De Phillippi, nouveau venu dans l’équipe ayant déjà gagné en ADAC GT Masters. Ils seront associés aux Allemands Christopher Haase et Pierre Kaffer sur une des deux R8, et à Markus Winkelhock et au Sud-Africain Kelvin van der Linde, autre « promu », sur la seconde. Chez WRT, ce sont Nico Müller et René Rast qui devront sans doute attendre l’évolution des événements avant de monter sur l’une ou l’autre des deux R8 par ailleurs confiées d’une part à Marcel Fässler (pilote Audi en WEC ces dernières années) et Robin Frijns (champion en Blancpain GT Series en 2015), qui feront assurément figure d’équipage de pointe, et d’autre part à Frank Stippler et à notre compatriote Frédéric Vervisch. Après s’être mis en évidence l’an dernier en Blancpain GT Series, le Flandrien gagne donc en crédit aux yeux des responsables allemands. Il devrait d’ailleurs être intégré aussi aux équipages Audi pour les 24H de Spa. Un autre Belge, Dries Vanthoor, a été désigné comme pilote de réserve pour ces 24H du Nürburgring qui se dérouleront les 27 et 28 mai prochains, avec une manche du WTCC en lever de rideau. En guise de préparation, Droes participera à au moins une manche du championnat allemand VLN, couru uniquement sur le grand Nürburgring.