Long d’à peine plus de deux kilomètres, le tracé de Marrakech n’est pas celui où dépasser est le plus facile. Ni le moins exigeant pour les freins. Nous en avons encore eu la preuve ce dimanche à l’occasion des deux premières manches du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme 2017.

Avec une grille partiellement inversée, la première course était menée dans un premier temps par Tom Coronel. Mais le Néerlandais était trahi après quelques tours par les freins de sa Chevrolet Cruze.

Esteban Guerrieri, le premier vainqueur de la saison. Et toujours un Argentin… (Photo Paulo Maria / DPPI).

Un Argentin a quitté le WTCC avec trois titres mondiaux en poche. Et c’est un autre qui a remporté la première course de la saison. Prenant le relais de Coronel, Esteban Guerrieri a également offert au team Campos sa première victoire dans la discipline.

Le podium était complété par la Volvo de  Thed Björk et la Citroën de Mehdi Bennani.

Premier accessit en course ‘courte’ pour Thed Björk et Volvo (Photo Jean Michel Le Meur / DPPI).

Dans la ‘Main Race’, longue d’un tour de plus, les Honda officielles de Monteiro et Michelisz s’envolaient tout de suite, assurant un doublé important aux troupes de William de Braekeleer (dont vous pouvez lire l’interview dans le #1 de Speed Magazine, NdlR).

La troisième marche du podium revenait à Nestor Girolami et sa Volvo officielle, devant Bennani et l’autre Volvo de Catsburg.

Doublé facile pour Honda dans la Main Race (Photo Paulo Maria / DPPI).

Voilà qui va mettre un peu de baume au coeur de Honda après la nouvelle débâcle du jour en F1 et la catastrophe aussi du Super GT au Japon…